Entrevue avec Anne B-Godbout | QS

Voici les réponses d’Anne B-Godbout de Québec solidaire au même questionnaire soumis aux candidats de la circonscription de Terrebonne des partis représentés au débat télévisé le 13 septembre.

Propos récoltés par Virginie Lessard

Quel type de députée serez-vous?

Proactive et près des gens! J’ai beau ne pas être connue dans Terrebonne, c’est une ville que j’aime beaucoup et je m’y impliquerais très activement en étant élue. Manon Massé est un modèle pour moi en terme d’authenticité et de proximité avec les citoyens, et c’est son message et ses couleurs que je veux porter comme candidate de Québec solidaire.

Quels sont les dossiers prioritaires pour Terrebonne?

La problématique des embouteillages touche toutes les municipalités en bordure de la métropole et Terrebonne n’y fait pas exception. De plus, le fait d’être une ville au bord du fleuve rend Terrebonne encore plus vulnérable aux conséquences du réchauffement climatique.

Comment comptez-vous contribuer à faire avancer ces dossiers?

Nos propositions en terme de transport en commun amélioré et plus accessible (50% moins cher qu’actuellement) réduiront le nombre d’automobiles sur la route et faciliteront le transport de tous, ce qui réduira les GES par rapport à «l’auto-solo». Nous voulons aussi éliminer la vente de véhicules à essence dès 2030 afin d’encourager les gens à passer à des moyens de transport moins polluants, comme les voitures hybrides ou électriques ou encore le transport en commun.

Parmi les thèmes suivants, lequel est le plus important à vos yeux et pourquoi? Environnement, Culture, Économie, Éducation, Santé.

Dans l’ordre : l’environnement, l’éducation et l’économie.

L’environnement parce que, si notre planète ne peut plus nous supporter, le reste n’aura plus d’importance. Comme mère de famille, il me semble primordial qu’on commence à penser aux générations futures et qu’on arrête de ne voir que notre nombril de surconsommateur.

L’éducation et l’économie, ils sont pour moi interdépendants à long terme. Plus nous aurons une diversité de personnes ayant accès aux études supérieures, plus nous aurons les stratèges nécessaires pour faire de l’économie du Québec une économie prospère, florissante, et respectueuse de ses citoyens et de son territoire.

Sinon, au niveau purement économique, le programme de Québec solidaire est assez simple: mieux répartir les richesses pour qu’elles profitent à toute la population plutôt qu’uniquement à quelques privilégiés.

Quelles sont les promesses de votre parti qui vous rendent le plus fier? Pourquoi?

La fin de la vente des voitures à essence, la hausse du salaire minimum, le réinvestissement en éducation, la gratuité scolaire et, dans ce dernier cas, je trouve particulièrement intéressant qu’on propose d’offrir aussi l’éducation préscolaire gratuitement à tous afin de donner la même chance à tous les enfants du Québec, et ce, dans les premières années cruciales de leur vie.

Entrevue avec Mathieu Traversy | PQ

Entrevue avec Margaux Selam | PLQ

Entrevue avec Pierre Fitzgibbon | CAQ

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.