L’autobus au Cégep à Terrebonne: bonne option?

Des centaines d’étudiants, comme chaque année, feront leur entrée au Cégep de Terrebonne l’automne prochain. Ils ont choisi un cégep dans leur ville, mais ils constateront bien vite une situation qui dure depuis trop longtemps: un mauvais service d’autobus aucunement avantageux par rapport aux cégeps métropolitains.

Par Léo Gagnon

Un étudiant du Cégep de Terrebonne qui habite à Mascouche met autour de 40 minutes pour se rendre à destination, tandis qu’un étudiant de Lachenaie compte 50 minutes. Les étudiants de La Plaine, de leur côté, ont besoin de 1 h 20 minutes pour atteindre leur lieu d’étude. Pour tous ces secteurs, se rendre en voiture prend moins de 20 minutes.

Encore plus aberrant: à partir de la majorité des secteurs de Terrebonne et de Mascouche, se rendre au Cégep de Terrebonne en autobus n’est pas moins long que de se rendre dans certains cégeps métropolitains.

Se rendre au Cégep de Terrebonne en autobus, pour les étudiants de Lachenaie, prend le même temps que se rendre aux cégeps Montmorency ou Marie-Victorin tandis que, de La Plaine, le trajet jusqu’au Cégep Marie-Victorin dure 5 à 10 minutes de moins que le trajet jusqu’au Cégep de Terrebonne.

SERVICE PEU FIABLE

Aux temps déjà longs mentionnés précédemment, il faut régulièrement ajouter des temps de retard. Un étudiant du Cégep de Terrebonne qui prend l’autobus se rend vite compte que les longues minutes à geler dans l’abribus, le stress ressenti dans l’autobus en étant incertain d’arriver à l’heure au terminus, les courses à ce même terminus et les retards au cours du matin font partie de la réalité des étudiants qui disent non à la voiture.

Sur les 15 trajets de Lachenaie au Cégep de Terrebonne en autobus depuis mon début de session, 5 ont été problématiques (retard de 5 min ou plus), pour un total de 258 minutes de retard sur mes heures d’arrivée prévues. Cette efficacité de 66% s’inscrit dans la continuité de mes trajets des dernières sessions. Les trajets jusqu’au cégep impliquant un changement d’autobus, les retards de 5 ou 10 minutes deviennent souvent des 30 à 60 minutes d’attente au terminus.

QUI SONT LES RESPONSABLES ?

Y a-t-il vraiment des administrateurs de la RTM qui peuvent être fiers de cette situation? Non. Ces administrateurs continuent pourtant de répondre aux plaintes par des excuses monétaires, tout en se récompensant pour leur «bon» travail avec de grandes hausses de salaire.

Quant au maire de Terrebonne, Marc-André Plante, arrivé récemment en poste, son plan pour le transport en commun présenté en élections consistait à ajouter des abribus à La Plaine et à offrir la gratuité des autobus pour les étudiants du cégep, qui bénéficient déjà d’un tarif minime de 18$ par mois. Un maintien de ce prix, mais un investissement dans la qualité du service serait sans aucun doute bien plus utile. Pour l’instant, la population attend des actions.

L’ex-maire de Terrebonne, Stéphane Berthe, promettait durant les élections des navettes express passant par la 640, une solution qui semblait prometteuse compte tenu de la mauvaise localisation du terminus par rapport au cégep. La seule navette existante est la 11C, qui fait économiser 50 minutes aux étudiants du Carrefour des Fleurs (Lachenaie). Je me demande tout de même pourquoi l’ancienne administration n’a jamais agi pour les autres secteurs durant sa longue période au pouvoir.

Le transport en commun est un grand enjeu écologique. Le Cégep de Terrebonne est fier de l’implantation du compost entre ses murs, alors que des centaines d’étudiants écœurés par les autobus s’achètent une voiture et congestionnent, chaque jour, le boulevard des Entreprises, causant bien plus de dommages à l’environnement qu’un cœur de pomme qui se décompose dans un dépotoir.

Pour suivre les réactions et les développements dans le dossier du transport en commun à Terrebonne, aimez Ô Courant et suivez-moi sur Facebook.

2 réflexions sur “L’autobus au Cégep à Terrebonne: bonne option?

  1. Nous on habite à La Plaine, le CÉGEP est à 6km de chez nous, et ça prend 1h30 à ma fille pour se rendre en autobus.. Illogique…

    J'aime

  2. C’est plate à dire, mais Terrebonne est une ville de voiture, il n’y pas grand chose qui se fait pour aider les autobus à éviter le traffic en heure de pointe, lorsque la 337 se faisait élargir, je trouvais que c’était trop large et je m’étais dit, peut-être qu’ils vont faire une voie réservée aux bus pour se rendre à La Plaine ou inversement, mais non, tout pour l’auto. Même chose pour le circuit 19, c’est ridicule l’ajout de voie réservée aux bus sur la 440, la congestion se fait à partir de Pie XI, mais non fallait qu’ils commencent la voie réservée à la sortie St-François lol
    Au terminus, beaucoup de circuits sont en retard à cause d’un horaire qui demande aux chauffeurs de rouler à 25-30 kmh et d’arrêter plusieurs fois pour éviter d’être en avance, mais tout ce temps perdu à suivre un horaire mal pensé, pourrait être utilisé pour arriver à l’heure au terminus, masi non, c’est probablement plus payant de recevoir des 100$ par arrêt, par autobus en avance sur les circuits pour le RTM et en plus c’est le même monde de la MRC qui est là, ce même monde qui a jamais changé grand chose pour améliorer ces horaires ou l’autobus doit ralentir et arrêter plein de fois durant le circuit pour éviter l’avance sur les horaires…Quand il y a plus d’un changement sur une année pour améliorer les choses c’est beau.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.