Le stress agrippé aux étudiants du Cégep de Terrebonne

62,48 % de 1800 étudiants du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne se disent généralement stressés en, selon un sondage. Ceux-ci connaissent une fragilisation psychologique croissante.

Par Sara Popescu | Arts, lettres et communication

Le sondage, réalisé en 2016 au Cégep de Terrebonne par l’enseignante de psychologie Catherine Ouellette et l’enseignant d’économie Douglas Blanchet, indique que 59 % des étudiants affirment se sentir toujours ou souvent fatigués et 54 % manquent de sommeil à cause du haut taux de stress. «Certains ont l’impression que le Cégep est un obstacle inatteignable, constate la conseillère en service adapté, Marie-Noël Boutin. Ils pensent que c’est quelque chose qui est impossible à réussir.»

Les étudiants du Cégep de Lanaudière à Terrebonne se disent généralement stressés. Illustration: Sara Popescu.

LE CÉGEP, LE CAUCHEMAR DE PLUSIEURS

Le Cégep est un établissement où il y a possibilité d’élargir ses horizons, mais lorsqu’il y a un inconvénient personnels, il est difficile d’y réussir.

Le stress des étudiants au Cégep part souvent de problèmes vécus à la maison. «Le côté financier peut les stresser et leur apporter une certaine pression, révèle la conseillère en service adapté, Marie-Noël Boutin. Cela peut aussi être relié aux relations amoureuses.»

Lorsqu’il y a un débalancement dans la vie d’un individu, il y a fréquemment des conséquences dans leur rendement scolaire. Le stress à long terme causé par ces ennuis mène souvent au décrochage scolaire.

L’ANXIÉTÉ DE PERFORMANCE

L’angoisse de réussite est commune chez les étudiants. «La cause principale du stress chez ceux-ci est lié à l’anxiété de performance», affirme Mme Boutin. La cote R est ce qui les inquiète le plus, car elle a une certaine influence sur leur avenir.

Tout collégien vit cela différemment malgré que cette anxiété soit présente dans la vie de la plupart d’entre eux. Le cas d’une étudiante en Techniques de travail social au Cégep de Terrebonne, Élodie Grothé, en est un bon exemple. «Le stress chez les étudiants est très élevé, affirme celle-ci. En effet, la plupart des étudiants sont stressés, car ils souhaitent atteindre un niveau de performance élevé à chaque examen afin d’augmenter leur cote R.»

Durant la mi-session et la fin de session les étudiants sont débordés de travaux et d’étude. Pour diminuer cela, Élodie «fait souvent du sport», avoue-t-elle. Il y a plusieurs façons à contrôler son stress comme les balles anti-stress qui sont une des méthodes les plus utilisées maintenant dans les collèges.

Aime Arts, lettres et communication sur Facebook !

 

Une réflexion sur “Le stress agrippé aux étudiants du Cégep de Terrebonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.