Difficile conciliation travail-famille à Laval

Plus d’un parent salarié sur cinq de Laval ne bénéficie pas de conciliation travail-famille de la part de leur employeur, selon l’organisme Avenir d’enfants. Cette situation cause des répercussions sur la vie professionnelle et familiale de nombreux résidents.

Par Nicol-Ann Colas | Arts, lettres et communication

«J’essaie de m’organiser un peu, comme en préparant les lunchs des enfants à l’avance ou bien en faisant tout avant de partir à 6h40 le matin», raconte une résidente de Laval et mère de deux enfants, Paola Ampuero.

À Laval, nombreux sont les parents qui ont pour défi d’établir un équilibre entre le travail et la famille. Selon l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents des enfants de 0 à 5 ans, 74,8% des parents salariés affirment que leur première occupation est le travail.

LES EFFETS SUR LA SANTÉ MENTALE

Plusieurs parents ont l’impression d’être constamment en mouvement et de devoir tout gérer en même temps, le travail et les enfants. Selon l’étude Perspectives parents de l’Institut de la statistique du Québec, les résultats démontrent que le stress est beaucoup plus fréquent chez les parents salariés qui n’ont aucune conciliation travail-famille.

Dans une proportion de 76%, 16,9% des parents de Laval qui ont un emploi disent ressentir un stress. Selon la même étude, cette situation est similaire pour plusieurs parents salariés, dans 16 régions du Québec.

DES RÉPERCUSSIONS SUR LA VIE FAMILIALE

Les exigences au travail peuvent venir jouer un rôle importants sur la structure familiale. Cela peut avoir un impact important sur le comportement et l’humeur des membres d’une famille. Selon l’étude Perspectives parents, plus de 22% des parents lavallois affirment que leur travail a des répercussions sur leur vie familiale.

L’Institut de la statistique du Québec met en lumière ce que cause ce conflit. Le stress et la mauvaise humeur des parents se répercutent sur les enfants, ce qui leur donne un sentiment d’insatisfaction parentale. «Je vois que j’ai moins de temps pour mes enfants et je n’ai pas le temps pour mon conjoint des fois», s’inquiète Paola Ampuero.

Aime Arts, lettres et communication sur Facebook !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.