Une quarantaine de personnes toujours en attente d’un organe dans Lanaudière

Lanaudière est parmi les régions du Québec ayant le plus de personnes en attente d’un don d’organes, soit 40, selon les statistiques de Transplant Québec au 31 décembre 2016.

Par Laurence Ladouceur | Arts, lettres et communication

Ce chiffre ne bouge quasiment pas depuis quatre ans. Par exemple, 39 personnes étaient en attente pour un don d’organes en 2013 dans Lanaudière. Les statistiques de Transplant Québec indiquent que seulement 170 personnes ont fait don de leurs organes au Québec depuis le 31 décembre 2016.  Les Lanaudois peuvent cependant se réjouir d’avoir un moins grand taux de personnes en attente (1 sur 10 000) par rapport au reste du Québec (1 sur 15 000).

En France, une loi a été votée le 10 avril dernier pour l’obligation du don d’organes avec le consentement du donneur, sauf sur l’opposition écrite de celui-ci.  

Le nombre de personnes en attente d’un don d’organes reste quasiment le même dans Lanaudière depuis quatre ans. Photo: Laurence Ladouceur.

UNE ATTENTE TROP LONGUE

Récemment greffé, pour Richard Gagnon, de Repentigny, l’attente a été longue. L’homme de 46 ans atteint de la maladie rénale polykystique a attendu trois ans avant d’avoir un rein compatible. «C’est beaucoup trop long dans une vie, affirme-t-il. Si le don d’organes était obligatoire comme en France, je n’aurais jamais attendu aussi longtemps.»

L’homme qui a eu recours à la dialyse pendant 3 ans explique que l’attente pour un rein peut durer de 2 jours à 15 ans. «Il y a des impacts majeurs à cette attente : la famille, une retraite anticipée, l’argent, etc., dit-il. Un rein compatible pour toi aujourd’hui, c’est comme si tu gagnais à la loterie.»

MANQUE DE SENSIBILISATION?

Le don d’organes est encouragé par différents médias et publicités depuis quelques temps. Grâce cette sensibilisation, «nous avons remarqué une diminution marquée des personnes en attente d’une transplantation, ainsi qu’une hausse de donneurs depuis 2012, dit la porte-parole de Transplant Québec, Catherine Lachance. Il est clair qu’il y aura une plus grande amélioration dans les années à venir.»

Aime Arts, lettres et communication sur Facebook !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.