Prix littéraire des collégiens: Une page à la fois

Malgré une pandémie mondiale, les collégiens du Cégep à Terrebonne se joignent, pour une 10e année, au jury du Prix littéraire des collégiens (PLC). 

Par Anne-Sophie Dufour et Olivier Allard 

Malgré une approche virtuelle, le cours de littérature 104 qui a pour objet le PLC a piqué la curiosité de plusieurs étudiants du Cégep à Terrebonne qui souhaitent élargir leurs perspectives littéraires. 

Offert à la session d’hiver, il donne l’opportunité de lire cinq romans écrits par différents auteurs québécois : Tireur embusqué (Jean-Pierre Gorginian), Le mammouth (Pierre Samson), Chasse à l’homme (Sophie Létourneau), Une joie sans remède (Mélissa Grégoire), Ténèbre (Paul Kawczak).

Les œuvres offrent des courants de pensée et des styles d’écriture complètement différents: le postmodernisme, la littérature migrante, l’autofiction, l’existentialisme et le réalisme magique seront les principaux courants véhiculés et exploités lors des délibérations.

Le concours permet d’inciter les jeunes à lire et à développer un esprit critique en formulant des arguments constructifs afin de défendre leur point de vue. 

Les cinq œuvres en lice au Prix littéraire des collégiens éditions 2021.

Les divers univers présentés dans les romans permettent aux étudiants de trouver leurs genres littéraires préférés et d’ainsi élargir leur vision littéraire. Ce cours est donc une très belle façon de conclure son cheminement en littérature au cégep. 

Passionnée de littérature, l’enseignante Mélanie Tancrède offre ce cours depuis plusieurs années. Son rôle de guide permet aux étudiants de lire de façon éclairée sans toutefois influencer leur jugement.

Le cadre scolaire qui entoure ce prix rend la littérature plus agréable. Le travail d’équipe le rend motivant et permet de faire la connaissance de personnes partageant des idées semblables ou qui les remettent en question. De fortes amitiés se créent sans aucun doute.

L’hiver passé, il a été brutalement interrompu dû à la pandémie, rendant ainsi son déroulement plus difficile. Cette session-ci, les organisateurs ont changé leur façon de faire afin que le jury, composé de collégiens du Québec, puisse délibérer. En effet, contrairement aux années antérieures, il y aura trois rondes de délibération. Un nombre de points précis sera attribué, lors des trois rondes, aux romans ayant le plus marqué les étudiants.

Aime Ô Courant sur Facebook !

Abonne-toi à Ô Courant !

Abonne-toi au balado de Ô Courant !