Rien n’arrête le comité David Suzuki!

Les activités du comité de la Fondation David Suzuki du Cégep à Terrebonne, notamment celles de la semaine de l’environnement, arrivent à grands pas malgré la pandémie.  

Par Tommy Laflamme-Roy 

Le Cégep à Terrebonne a officiellement la certification de Cégep Vert niveau Excellence pour une deuxième année consécutive. Pour maintenir cette prestigieuse reconnaissance de la part d’ENvironnement JEUnesse, les participants au comité doivent intégrer des activités de sensibilisation de l’environnement. Voici un aperçu de celles de l’an passé et de cette année. 

MEILLEURES ACTIVITÉS  

Depuis la création du comité, il y a maintenant cinq ans, il a toujours su proposer les meilleures activités possibles. Par exemple, l’an dernier, il y a eu une conférence de l’explorateur de fonds marins Mario Cyr. Il a raconté la situation des ours polaires dans le Nord. 

Sinon, chaque année, à l’exception de cette année en raison de la pandémie, le comité organisait une friperie éphémère. «Pendant deux jours, les gens emmenaient du linge qui ne fait plus et, nous, on vendait ça à 1$ le morceau, explique Dany Lavigne, responsable du comité et enseignant de philosophie. Là, par contre, je pense qu’on ne va pas pouvoir le faire cette année, avec toutes les mesures sanitaires.» 

ACTIVITÉS AU PROGRAMME CETTE ANNÉE 

Malgré la pandémie, des activités auront tout de même lieu cette année. En effet, la toute première s’est déroulée le 1er octobre: une corvée de nettoyage dans le stationnement puisque des gens y jettent parfois leurs déchets sans réfléchir aux conséquences. «On voit la voiture en face, des gens jettent leurs trucs par la fenêtre, ça peut être assez décourageant, dit Dany Lavigne. C’est si simple de porter un déchet à la poubelle ou au recyclage.» Voilà une belle activité extérieure à réaliser pour pallier l’ignorance des autres. 

Quelques participants bien fiers de leur corvée de nettoyage dans le stationnement du cégep le 1er octobre. Photo: Comité de la Fondation David Suzuki du CRL. 

Une autre activité à ne pas manquer est la semaine de l’environnement, qui se déroule du 29 mars au 1er avril. Seulement l’an dernier, une douzaine d’activités avaient été planifiées, selon Dany Lavigne. Ces activités étaient par exemple une entrevue avec l’éco-sociologue Laure Waridel et un atelier de fabrication de désodorisants naturels. Tout a malheureusement dû être annulé en raison de la pandémie. 

Cette année, les décisions quant aux activités lors de cette prestigieuse semaine se feront en janvier, mais, selon Dany Lavigne, celles-ci seront des activités généralement en ligne. 

Pour rejoindre le comité ou tout simplement lui donner des suggestions, il faut contacter Dany Lavigne par la MIO. Pour visiter son blogue qui parle d’environnement, c’est cette adresse: https://danylavigne.wordpress.com/  

Aime Ô Courant sur Facebook ! 

Abonne-toi à Ô Courant ! 

Abonne-toi au balado de Ô Courant !