À bas les commotions

Les répercussions des commotions cérébrales pour un athlète sont énormes. Le protocole des commotions n’est pas en faveur des athlètes puisqu’il n’est pas véridique à la plupart du temps.