Le crédit, un outil utile, mais risqué

Le crédit est important dans la vie financière de chacun. Il peut s’agir d’un simple mode de paiement à la cafétéria, mais aussi d’une façon de pouvoir s’acheter une maison! Chaque consommateur est touché de près ou de loin par cet outil et il doit se montrer responsable à son égard puisqu’il peut s’avérer dangereux. Voici quelques notions pour mieux le connaître.

Par Stéphane Boies-Althot

À la manière d’un bulletin scolaire, toutes les informations concernant le crédit d’un individu sont regroupées dans son dossier de crédit. On y retrouve une cote qui est plus ou moins élevée selon son historique.

La cote de crédit est représentée par une échelle allant de R1 à R9. Ceux qui effectuent les paiements demandés sur la carte de crédit ou sur la marge de crédit en respectant les échéanciers se verront attribuer une cote très respectable dans les R1 ou R2.

Toutefois, lorsque les paiements commencent à faire défaut, la cote peut chuter très rapidement. Conséquence : les compagnies seront alors plus réticentes à accorder des prêts dans le futur. Ainsi, un jeune qui souhaite s’acheter une maison dans 5 ou 10 ans doit bien payer ses cartes de crédit dès maintenant s’il veut réaliser un jour son rêve.

BONNE ATTITUDE

Pour avoir accès à du crédit, il faut avoir une bonne cote de crédit et pour y parvenir il n’y a qu’un seul moyen : payer à temps. Tout ce qui compte lorsque de l’argent est prêté, c’est de la remettre à temps.

Que ce soit après un simple achat au dépanneur ou lorsqu’un paiement de voiture est attendu, ce qui compte c’est de respecter les délais établis et de rembourser sa dette à temps. Lorsqu’un paiement est oublié ou en retard, c’est la cote de crédit qui est affectée et une note est ajoutée au dossier.

DANGERS

Avoir une carte de crédit comporte évidemment son lot d’avantages, mais aussi de dangers. Le fait d’avoir accès à de l’argent qu’on n’a pas encore gagné est alléchant. Cependant, cet argent devra éventuellement être remboursé. Donc, si un individu choisit d’utiliser sa carte de crédit pour effectuer un paiement, celui-doit être certain d’avoir les moyens de le rembourser au moment venu.

Attention, plusieurs personnes ignorent que les contrats de téléphonie mobile sont maintenant reliés à la cote de crédit. Alors, si un paiement de téléphone n’est pas fait à temps, le dossier de crédit est alors affecté.

FAUSSE CROYANCE

La tendance serait de croire qu’on a un mois pour payer le compte, mais cela est faux. Lorsque le relevé est émis, on a en réalité 21 jours inclusivement pour effectuer le paiement minimal sous peine de recevoir une pénalité et d’ainsi entacher son dossier de crédit.

Pour en savoir plus sur la carte de crédit en particulier, lire ce texte qui paraît ce mois-ci dans Ô Courant.

Aime Ô Courant sur Facebook !

Abonne-toi à Ô Courant !

Abonne-toi à la balado de Ô Courant !