Qui est Mathieu Lemay, député de Masson?

Mathieu Lemay, député de Masson pour la Coalition Avenir Québec (CAQ), remportait son siège pour un second mandat le 1er octobre. Apprenons à connaître cet homme qui a le bien-être de ses concitoyens à cœur.

Par Virginie Lessard

Père de famille âgé de 39 ans, Mathieu Lemay habite Mascouche depuis 12 ans. Ingénieur de formation, il s’est lancé en politique pour contrer la corruption. «Au moins, je vais m’assurer que dans Masson, ça soit droit», dit-il.

Mathieu Lemay a décidé de s’impliquer au sein de la CAQ, car il n’est pas souverainiste et les idées de François Legault venaient le chercher. Il a suivi avec intérêt la campagne de 2011 avant de faire le grand saut et d’être élu en 2014. C’était une première pour lui qui «n’avait fait aucune activité politique avant la campagne de 2014».

Mathieu Lemay.jpg
Mathieu Lemay, député de Masson pour la Coalition Avenir Québec (CAQ), remportait son siège pour un second mandat le 1er octobre. Source.

UN DÉPUTÉ À L’ÉCOUTE

Celui qui entame son second mandat croit «que les principales qualités d’un député [sont] d’être à l’écoute de ses citoyens pour bien les représenter, il faut être […] en mode recherche de solutions». Il essaie de toujours être présent pour les membres de sa circonscription et il estime qu’avec un gouvernement majoritaire au pouvoir, il pourra mieux répondre à leurs besoins. Par contre, les citoyens demeureront toujours sa priorité et il va même jusqu’à affirmer qu’il voterait contre un projet de loi de son parti avec lequel les gens de Masson seraient en désaccord. Il vit par la devise de l’Assemblée nationale : «Place au citoyen.»

LES DOSSIERS PRIORITAIRES

Selon Mathieu Lemay, «Lanaudière a souvent été oubliée par le passé par les autres gouvernements» et il souhaite y remédier. Les dossiers prioritaires pour Masson sont l’agrandissement de l’hôpital Pierre-Le Gardeur de 250 lits et la décongestion routière. Bien que toutes les sphères touchées à l’Assemblée nationale soient importantes pour lui, l’éducation est une priorité. «Il n’y aura jamais de coupure en éducation.»

On a reproché à la CAQ de ne pas avoir de programme environnemental et Mathieu Lemay déplore le fait que cet enjeu n’ait pas été davantage abordé. Il est confiant que les actions de son parti parleront d’elles-mêmes pour montrer les mesures en environnement de leur programme. Cela inclut la lutte aux changements climatiques qui sont pour eux un enjeu majeur.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.