Bien plus qu’un pouce vert

Une nouvelle mode s’empare des réseaux sociaux, mais surtout des jardins, dans les pays de l’Occident où les produits frais sont un luxe et non une nécessité. Le regrowing se retrouve partout sur Instagram et Pinterest. Toute la marche à suivre pour avoir des produits frais à l’année s’y retrouve.

Par Amélie Roy

Le terme regrowing vient de l’anglais. Il signifie «repousse», en français. Or, cette technique consiste à prendre le pépin, le noyau ou une partie de la plante et la reproduire à l’infini.

Ce procédé biologique peut être appliqué à une dizaine de plantes, soit les oignons blancs et verts, les céleris, les avocats, les patates, pour n’en nommer que quelques-uns. L’objectif est de revenir aux racines agricoles. Plusieurs avantages découlent de jardiner soi-même, en voici quelques-uns.

Le regrowing a enflammé Instagram et Pinterest lors de cette dernière année, surtout dans les pays d’Occident. La photographie montre deux stades de la reproduction d’avocats à quelques semaines d’intervalle. Les trois cure-dents autour permettent au noyay d’être à moitié submergé d’eau laissant les racines absorber tout le liquide nécessaire à sa production. Photo: Amélie Roy.

ÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

Cultiver ses propres fruits et légumes permet une économie considérable sur l’épicerie. Plus besoin de dépenser une fortune en produits frais lorsqu’il est possible d’en faire pousser à l’infini à la maison.

Bien sûr, ceux qui ont un budget restreint vont se tourner vers les conserves, mais les fruits et les légumes vont être gorgés de sodium (sel) à cause de la saumure contenue dedans. Acheter ses produits au marché local est également une bonne façon d’encourager l’économie des petites villes comme la mienne, La Plaine.

La Terre ne peut produire qu’une certaine quantité de fruits et légumes par an, lorsque cette quantité de ressources est dépassée ce jour est appelé: le jour du dépassement. Le jardinage permet donc une certaine autonomie alimentaire et ainsi permet de ne plus dépendre de l’agriculture intense menaçant d’infecter les nappes phréatiques.

AVANTAGES SANTÉ

Les fruits et légumes en conserve perdent de leurs nutriments essentiels pour le corps. Les produits retrouvés au rayon des conserves ne sont pas aussi riches en vitamines qu’un produit frais le serait. Ils peuvent perdre jusqu’à la moitié de leurs vitamines C, les folates et les minéraux comme le fer et le zinc sont dissous dans la saumure.

Les fruits et légumes surgelés seraient une meilleure option puisqu’ils possèdent encore leur pelure, source de fibres et plusieurs autres éléments nutritifs. Jardiner soi-même permet d’avoir un certain contrôle sur les produits chimiques utilisés lors du processus.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.