Au rythme de l’Islande

Björk et Sigur Rós sont des musiciens islandais mondialement connus, mais plusieurs autres artistes de grands talents sont injustement inconnus à l’extérieur de l’île. Je vous propose ici un aperçu de mes coups de cœur durant mon périple dans ce pays fascinant.

Par François Taillon

La musique islandaise a pour particularité d’adopter différents genres musicaux. Certains morceaux rappellent les genres de la musique américaine tandis que d’autres exploitent des genres plus rares comme la musique techno.

STYLES VARIÉS

Pollapönk est un groupe punk rock originaire de la capitale Reykjavik. Le groupe est formé en 2006 par Heidar Örn Kristjánsson et le guitariste Haraldur Freyr Gíslason. Leur musique touche le grand public tout en proposant un rythme simple, mais entraînant. Leur chanson «Enga Fordóma» (traduite ensuite en anglais sous le nom de «No Prejudice») est l’une des plus connues et a été diffusée durant le concours Eurovision Song Contest en 2014.

Sólstafir est un groupe post-métal islandais fondé par Aðalbjörn Tryggvason, Halldór Einarsson et Guðmundur Óli Pálmason en 1995. Je ne suis pas un grand admirateur de métal, mais j’admire les mélodies jouées à la guitare tant elles sont agréables et pas forcément stressantes comme le veut souvent ce style de musique. Ce groupe montre à quel point le métal peut être aussi bon sans être stressant. On est donc ici loin du single «Master of Puppets» de Metallica!

Un autre groupe surprenant est la troupe de Kiasmos, composée dÓlafur Arnalds et de Janus Rasmussen. Le duo est formé en 2009 et expérimente la musique techno minimale et expérimentale. La musique sans paroles est agréable et paisible à entendre et elle est à ajouter dans sa liste de morceaux à écouter.

UN CONCOURS SURPRENANT

Le concours Eurovision de la chanson est un événement réunissant des musiciens de toutes les régions de l’Europe pour une compétition musicale. L’activité existe depuis 1956 et est diffusée en direct à la télévision, à la radio et sur Internet dans différentes régions du monde, dont le Canada. Céline Dion l’a remporté en 1988 en représentant la Suisse.

Les musiciens islandais n’échappent pas au concours puisque, même si l’île est loin du continent, elle fait partie de l’Europe. J’ai apporté une certaine attention à une chanson intitulée «Aftur Heim» («Coming Home» en anglais) du groupe Sigurjón’s Friends, qui a représenté l’Islande au concours Eurovision en 2013. J’apprécie l’harmonie des musiciens tant ils sont passionnés par leur performance lors de la diffusion.

MUSÉE PARTICULIER À REYKJAVIK

Reykjavik, la capitale de l’Islande, est une ville merveilleuse par son énergie débordante et par sa beauté, mais possède aussi des bâtiments étranges. La ville abrite notamment un musée appelé Pönksafns Íslands, dédié à la musique. Il est situé dans d’anciennes toilettes pour femmes sur la rue Bankastræti.

L’endroit est aujourd’hui un lieu touristique où l’on cherche à retracer l’histoire du punk rock en Islande en présentant des expositions de photos et d’objets ainsi qu’en offrant des concerts.

L’entrée du musée Pönksafns Íslands sur la rue Bankastræti à Reykjavik, qui met en valeur la musique punk rock en Islande où l’on expose des photos, des objets historiques et où on présente des concerts uniques de groupes islandais aux visiteurs. Photo: François Taillon.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.