Stars du web

Les réseaux sociaux influencent le mode de vie et l’image perçue des gens. Cette réalité est encore plus vraie pour les entreprises et les personnalités publiques.

Par Alec Brideau (texte) et Justin Vézina (vidéo) | Arts, lettres et communication

La présence des réseaux sociaux dans notre quotidien est bien réelle. L’utilisation de ces réseaux chez les personnalités publiques est aujourd’hui primordiale, selon le reporter multifonctions à TVA Sports Andy Mailly-Pressoir. «Tu n’as plus vraiment le choix, car sinon, pourquoi les gens te suivraient toi? Si tu n’es pas sur les réseaux sociaux et qu’on peut seulement te voir à une heure fixe dans la journée, ça ne fonctionne pas. L’actualité, ça change de minute en minute, voire de seconde en seconde. Tu as besoin d’être sur Twitter et sur Facebook

Andy Mailly-Pressoir mentionne les réseaux sociaux comme bénéfiques pour la diffusion d’information et la communication avec les gens. «Tu peux partager quelque chose très rapidement sur les réseaux sociaux, dit-il. Ça permet aussi de répondre aux gens en deux secondes.»

AVANTAGES ET DÉSAVANTAGES

Bâtir l’image d’une marque ou d’une célébrité passe souvent par les réseaux sociaux. Le spécialiste de l’image Justin Kingsley raconte devoir passer par un long processus afin de réaliser ce travail. «Le plus important est de mettre en valeur ce que notre marque ou notre individu a d’unique à offrir, dit-il. Il est aussi important de travailler sur les idées que les gens se font à leur endroit.»

Les réseaux sociaux peuvent rapidement changer l’image d’une vedette ou d’une marque. Le président des États-Unis Donald Trump fait d’ailleurs fréquemment parler de lui pour ses propos controversés sur les réseaux sociaux. Justin Kingsley mentionne le mensonge comme le plus gros obstacle des plateformes web. «Lorsqu’on ment ou qu’on tente d’embellir la vérité, les gens finissent par le savoir, dit-il. Donc, ça nuit à ta visibilité ou à ton produit.»

Les gens se servent aujourd’hui des réseaux sociaux pour partager du contenu et partager leurs histoires. Justin Kingsley voit les réseaux sociaux comme une évolution de nos moyens de communication et de partage d’information. «Tu peux aujourd’hui rejoindre des gens partout sur la Terre avec les réseaux sociaux, dit-il. Le fonctionnement est le même qu’avant, c’est juste que les outils sont devenus beaucoup plus puissants qu’à l’époque.»

L’évolution des outils de communication permet aux gens de profiter des réseaux sociaux au maximum selon Justin Kingsley. «Avant, on se levait sur la place publique pour partager notre message, dit-il. L’équivalent de cela aujourd’hui est un blogue

VISIBILITÉ ET REVENU

Les médias et les marques se servent de plus en plus des réseaux sociaux afin d’élargir leur clientèle et d’améliorer leurs ventes. L’implication des médias sur ces plateformes s’explique entre autres par l’influence grandissante des réseaux sociaux dans la vie des gens, selon la gestionnaire de communauté à Radio-Canada Catherine Contant. «Nous voyons de plus en plus de postes attitrés pour la gestion des réseaux sociaux chez les médias», mentionne-t-elle.

Le rôle de gestionnaire de communauté a un impact considérable sur la visibilité d’un média. «Notre rôle est de faire voyager le contenu du média sur les réseaux sociaux et de créer une communauté», mentionne Catherine Contant. Le devoir de ceux-ci est donc de créer une image fidèle de leur média respectif.

L’arrivée de nouveaux réseaux sociaux amène des défis aux médias quant à leur visibilité sur Internet. Chaque réseau social possède ses particularités et demande à Catherine Contant d’adapter son approche. «Je crois que chaque plateforme a ses propres règles et ses propres codes, dit-elle. C’est extrêmement difficile d’avoir le même contenu et de le garder tel quel en le publiant sur de multiples plateformes.»

Catherine Contant nomme Instagram comme le nouveau réseau social à exploiter pour les médias. «Instagram est le petit nouveau dans le monde des médias, dit-elle. Nous voyons de plus en plus de personnes s’y intéresser, mais nous ne savons pas trop comment s’y prendre, car c’est assez particulier comme réseau social.»

Le contenu offert par la plateforme est la grande différence d’Instagram selon Catherine Contant. «Il y a beaucoup de photographies et même des vidéos, dit-elle. De plus, les photos sont très soignées et parfois publicitaires.»

Publier sous le nom d’une marque ou d’un média peut être complexe. D’ailleurs, les médias ont maintenant leurs propres codes de conduites à suivre sur le web. Catherine Contant dit devoir réfléchir à la façon dont elle publie pour bien représenter son média et le code de conduite de ce dernier. «Nous voulons vraiment donner un ton humain à nos pages sur les réseaux sociaux, dit-elle. En même temps, c’est toujours un peu difficile, car parfois je me demande si ce que je veux publier représente bien l’image du média ou ressemble trop à une publication personnelle

IMAGE FRAGILE

Les relations publiques servent souvent d’intermédiaire entre les célébrités et la population. La réputation d’une vedette ou d’une compagnie peut rapidement changer sur les réseaux sociaux et il est parfois nécessaire de redorer l’image de celle-ci. L’utilisation de cet intermédiaire est alors bénéfique dans ces situations, selon le membre de l’entreprise de conseils et de services Internet iClic Claude Poulin. «Il y a toujours un travail à faire pour les entreprises afin de redorer leur image qui perdure négativement sur Internet», mentionne-t-il.

Il est difficile pour les entreprises de se démarquer devant une concurrence forte. Claude Poulin voit la notoriété et la visibilité des entreprises sur le web jouer un rôle majeur dans le succès de ces dernières. «Il est de plus en plus dur d’être reconnu et vu, dit-il. Il est remarquable de voir comment la notoriété et la visibilité font augmenter les ventes d’une entreprise.»

DIFFÉRENTES INTERPRÉTATIONS

Conseiller et responsable des médias sociaux chez Morin Relation Publique, Renaud Martel-Théorêt explique l’importance des relations publiques lors de controverses médiatiques. «Les relations publiques peuvent s’avérer pertinentes afin de rectifier des faits ou de corriger l’opinion publique à l’endroit d’une entreprise victime d’une controverse sur le web», dit-il.

Renaud Martel-Théorêt mentionne aussi la crédibilité des relations publiques comme un avantage pour les célébrités et les entreprises. «La population est de plus en plus méfiante face aux publicités et aux messages qu’elle voit sur les réseaux sociaux, dit-il. Les relations publiques permettent ainsi de faire passer le message de façon crédible.»

Tous s’accordent sur l’utilité des réseaux sociaux pour les personnalités publiques et les compagnies. Il s’agit de savoir comment s’en servir.

Aime Arts, lettres et communication sur Facebook !


Réseaux de consommation

«Les gens se servent des réseaux sociaux pour raconter leur histoire, pour se distinguer et raconter qui ils sont afin de séduire les autres et qu’on commence à les suivre», raconte le spécialiste de l’image Justin Kingsley. Les réseaux sociaux influencent notre façon d’agir et de partager avec les gens. Ceux-ci permettent également de diffuser du contenu et d’en consommer.

Les médias, les entreprises et les célébrités se servent aujourd’hui beaucoup des réseaux sociaux pour créer des liens avec leurs abonnés. Justin Kingsley explique qu’un bénéfice se crée pour l’abonné suivant le contenu d’une personne sur le web. «La personne qui te suit a un bénéfice parce qu’elle veut te connaître, dit-il. Plus elle aime tes photos, plus elle consomme ton contenu.» Ce qui est partagé sur les réseaux sociaux est donc consommé par les gens afin de satisfaire un besoin personnel. «La personne qui gère un réseau social peut produire du contenu racontant son histoire afin d’atteindre plus de ­­clients, voire de consommateurs, dit-il. Cela fait que sa business va mieux.» Les gens définissent donc leur propre image en choisissant le contenu qu’ils partagent et en choisissant celui qu’ils consomment.

VITE CONSOMMÉE

Les réseaux sociaux évoluent sans cesse et permettent aux entreprises d’en tirer profit. Les publicités envahissent le web et chacune d’elles a pour but de se démarquer. Justin Kingsley parle de l’importance du message sur les réseaux sociaux. «L’attention d’un être humain en moyenne est de quelques secondes seulement, dit-il. Il est donc important d’aller chercher l’attention des gens avec ton message en une fraction de seconde.» La consommation sur le web amplifie rapidement et les publicités sont aussi responsables de ce phénomène.

À lire aussi : Multitâche sur Internet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.