La Sodam fait chanter Mascouche

Le Pop-up karaoké organisé par la Société de développement et d’animation de Mascouche a réchauffé le cœur et la voix d’une centaine de Mascouchois le 23 mars. Ils ont chanté à l’unisson dans le stationnement de l’église Saint-Henri malgré les vents violents qui ont fait tomber à plusieurs reprises la toile sur laquelle les paroles des chansons étaient projetées!

Par Justine Berube | Arts, lettres et communication

«C’est le fun!» affirme en riant Mélissa Joseph, participante au Pop-up karaoké. Décidément, l’intensité des vents ainsi que la température hivernale n’ont pas empêché les participants de profiter de cette activité culturelle et familiale. L’effondrement de la toile n’était, pour les participants, qu’un obstacle rigolo. Dès le petit problème technique réglé, ils reprenaient inévitablement leur chanson de plus belle

OBJECTIF ATTEINT

Une des organisatrices de l’évènement, Élise Le François, soutient que cette activité a pour but de «réunir tous les gens de tous les horizons pour qu’on s’amuse et qu’on passe une belle soirée». Parents accompagnés de leurs jeunes enfants ainsi que plusieurs adolescents étaient présents: cet événement a fait chanter plusieurs générations de Mascouchois.

«C’est vraiment le fun d’avoir plein de monde et de voir plein de visages qu’on ne connaît pas», commente François Tétreault, responsable des médias pour la Sodam. Leur objectif est atteint!

ET BIEN PLUS ENCORE…

Cette activité organisée par la Sodam avait également comme objectif de faire connaître la vie culturelle riche et vivante de la ville.  «On veut vraiment aller chercher les jeunes de Mascouche pour qu’ils réalisent qu’il ne se passe pas juste des choses à Montréal ou dans les grandes villes, il se passe aussi quelque chose à Mascouche», commente Élise Le François.

Inciter les jeunes à participer à des événements au sein même de leur ville est la meilleure façon de développer notre identité culturelle, selon la directrice générale de la Sodam, Patricia Lebel. Il est essentiel de leur permettre à leur tour de profiter de leur ville en chantant leurs chansons favorites autour d’un feu.

Le Pop-up karaoké n’était qu’un avant-goût de ce que la Sodam réserve pour ce printemps: le Festival Grande Tribu. Plusieurs spectacles d’artistes émergents ainsi que la grande finale du concours MusiQualité seront présentés au festival qui se déroulera du 4 au 6 mai.

Aimez Arts, lettres et communication sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.