Bouger à Mascouche pour la santé mentale

Au Défi hivernal de Mascouche, organisé par la Fondation Santé Sud de Lanaudière, les participants ont été nombreux pour courir ou faire un duathlon afin de soutenir la cause de la santé mentale. Ce rendez-vous se tenait le 18 février au parc du Grand-Coteau. Les sportifs étaient heureux d’être sur place malgré le temps frisquet.

Par Émilie Bordonado | Arts, lettres et communication

Les participants sont arrivés pour le début de l’échauffement cardiovasculaire. Un grand nombre de coureurs s’y sont réunis avant le départ des premières courses. Les participants circulaient librement au kiosque d’information.

Le sportif Yves Chamberland a répondu aux questions de L’informateur. «Je préfère la course à pied», a-t-il répondu à propos de sa préférence par rapport au duathlon. «Je participe à l’événement pour me tenir en forme», ajoute-t-il.

LES PREMIERS DÉPARTS

Des entraîneurs de chez Cardio plein air étaient sur places pour préparer les coureurs. Les participants bougeaient de manière enjouée et dynamique.

Le premier départ était la course de 10 kilomètres. Celui pour le 5 kilomètres et du 2,5 kilomètres étaient après. Le duathlon était proposé en deux formules: plaisir ou élite. Le montant amassé lors de cet événement a été de 22 000$.

LES HUMAINS, DES ÊTRES FRAGILES

«Il y a des gens qui naissent avec une génétique qui prédispose à la santé mentale et il y a d’autres personnes qui ont une bonne génétique, mais qui vivent dans des environnements très stressants, très difficiles, où il y a de l’instabilité», dit le psychiatre Dr Yves Fouquette au sujet de la raison prédisposant certaines personnes à être plus vulnérables que d’autres à la maladie mentale. « Nous, les êtres humains, ajoute-t-il, nous sommes des personnes sensibles et fragiles, nous avons besoin d’un environnement soutenant pour pouvoir bien évoluer.»

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay participait lui aussi à l’événement. «Ça fait connaître un peu notre parc et, pour les gens qui viennent de l’extérieur, ils voient que Mascouche, oui c’est une ville en développement, mais c’est aussi une ville avec de belles infrastructures pour le sport, donc je pense que c’est intéressant et ça fait connaître bien notre municipalité», déclare-t-il sur l’importance d’avoir un tel événement pour la ville.

Aimez Arts, lettres et communication sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.