Le bac brun arrive à nos portes

Le bac brun arrive à nos portes à la fin du mois d’avril, a annoncé la MRC des Moulins ainsi que les villes de Terrebonne et Mascouche. Fini de jeter les matières organiques aux poubelles!

Par Gabrielle Lauzon

C’est le 25 avril pour Mascouche et le 26 avril pour Terrebonne que la première collecte de matière organique aura lieu dans l’objectif de produire du biogaz et du compost par un procédé de biométhanisation. Les Moulinois n’auront plus à jeter à la poubelle leurs restants de table, leurs pelures de fruits et légumes ainsi que toutes les autres parties inutilisées des aliments de la maison.

Le directeur de l’environnement de Terrebonne, Marc Léger, affirme que cette nouvelle habitude permettra de réduire jusqu’à 50% ce que nous envoyons dans les dépotoirs. Il souligne aussi qu’il est important de valoriser ces matières en les réutilisant comme compost ou biogaz pour diminuer l’empreinte écologique de nos villes.

Une décision avantageuse

En plus d’être écologiquement plus responsable, le bac brun permettra de sauver les redevances à verser au gouvernement du Québec pour les matières organiques qui envoyées aux sites d’enfouissement de déchets.

De plus, le gouvernement du Canada exige que le bac brun soit instauré partout au pays d’ici 2020, ce qui laissera à tous le temps de s’y adapter.

De gauche à droite, Brigitte Villeneuve (membre du conseil de la MRC Les Moulins, promairesse et conseillère municipale à la Ville de Terrebonne), Guillaume Tremblay (préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche), Gabriel Michaud (membre du conseil de la MRC Les Moulins et conseiller municipal à la Ville de Mascouche), Bertrand Lefebvre (membre du conseil de la MRC Les Moulins et conseiller municipal à la Ville de Mascouche), Florence Longpré (porte-parole de la campagne « Bac Lebrun et moi, c’est organique! ») et André Fontaine (conseiller municipal à la Ville de Terrebonne). Photo: Gabrielle Lauzon.

Le rôle de Florence Longpré

La porte-parole de la campagne d’information, la comédienne Florence Longpré, a expliqué qu’elle a accepté ce rôle, car l’environnement est un sujet qui l’interpelle et parce qu’elle vient de la région. La vidéo de sensibilisation dans laquelle on peut l’apercevoir a été un succès.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s