L’automne politique à Québec: point de vue électoral

Au cours de l’automne, le paysage politique a changé à Québec. Voyons voir maintenant, après la session d’automne, dans quelle position se retrouvent les partis politiques de l’Assemblée nationale à moins d’un an des élections provinciales.

Par Léo Gagnon

Rappelons que l’été dernier, certaines tendances se dessinaient déjà quant aux intentions de vote. En juin, le Parti québécois (22%) et le Parti libéral (31%) avaient perdu quelques points aux sondages au profit de la Coalition avenir Québec (28%) et de Québec solidaire (15%). Le sondeur Jean-Marc Léger analysait le tout comme un «rejet des partis traditionnels».

L’ÉLECTION DANS LOUIS-HÉBERT

L’automne s’est amorcé avec tout un choc: les résultats électoraux dans la circonscription de Louis-Hébert. Les élections partielles avaient lieu au mois d’octobre pour trouver un successeur au libéral Sam Hamad. C’est la jeune candidate de la Coalition avenir Québec, Geneviève Guilbault, qui a remporté le scrutin haut la main, avec plus de la moitié des voies (51%) dans le comté Louis-Hébert. Les candidats libéral et péquiste suivaient loin derrière, récoltant respectivement 18% et 16% des voix.

Il était particulièrement troublant pour les libéraux de perdre un de leur «château fort» où ils cumulaient les victoires électorales depuis 15 ans. Si François Legault, chef de la CAQ, estimait que les électeurs ont envoyé un «message clair», des députés libéraux avaient attribué cette défaite à la commission sur le racisme systémique qui a suscité de la controverse. Cette élection partielle fut le réel coup d’envoi d’un automne politique actif, alors que le premier ministre Philippe Couillard a réagi avec un remaniement ministériel et un changement de mandat pour la commission sur le racisme.

C’est la jeune candidate de la Coalition avenir Québec, Geneviève Guilbault, qui a remporté le scrutin haut la main, avec plus de la moitié des voies (51%) dans le comté Louis-Hébert. Source

SITUATION DES PARTIS À LA FIN DE LA SESSION

Les tendances de l’été quant aux intentions de vote se sont poursuivies en automne. En effet, si les élections avaient eu lieu en décembre, la Coalition avenir Québec formerait un gouvernement majoritaire (36%), suivie par le Parti libéral (32%) et, loin derrière, par le Parti québécois (19%) et Québec solidaire (11%).

La CAQ est donc perçue comme la réelle option de changement à Québec. L’automne politique a été bénéfique et le rôle d’opposition joué par la CAQ semble plaire aux électeurs. Le défi de M. Legault pour la prochaine année sera de faire face aux attaques, maintenant qu’il représente la nouvelle cible.

La plus grande déception est du côté péquiste. Un an après l’élection de Jean-François Lisée comme chef, celui-ci n’est pas plus populaire que Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé. Le parti voit aussi une grande partie de ses votes francophones glisser vers la CAQ. Plusieurs questions se posent donc quant au positionnement que devra prendre le PQ avec une popularité toujours très basse pour la souveraineté.

Finalement, le Parti libéral est aussi un perdant de cet automne politique. À 32%, le parti reste près de son minimum, considérant son noyau dur d’électeurs non francophones (73%). Les résultats sont extrêmement décevants pour le gouvernement en place compte tenu des surplus budgétaires annoncés et les conditions exceptionnelles d’emploi.

Le gouvernement a déjà commencé à donner des cadeaux et à faire plaisir aux électeurs en fin d’année. Notons parmi ces annonces les baisses d’impôts, la lutte à la pauvreté, la baisse des taxes scolaires et la réforme du Code de la route. Il reste à voir si ces annonces auront l’effet espéré.

Si l’histoire nous apprend quelque chose, c’est que rien n’est encore joué pour aucun des partis. Rappelons-nous qu’en début 2012, la CAQ atteignait également des sommets dans les intentions de vote et le PQ de Pauline Marois était au fond de la cave. Quelques mois plus tard, le PQ a été élu et la CAQ a fini 2e opposition.

À LIRE AUSSI :

L’automne politique au Québec: identité et intégrité

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.