Hommage à une enseignante d’exception

J’ai interviewé Maryse Prud’Homme, enseignante en politique au Cégep de Terrebonne. Elle a reçu cet automne la médaille de l’Assemblée nationale en reconnaissance à l’ensemble de sa carrière. Je lui ai posé des questions sur l’événement, de son ressenti à ce sujet et de son métier. Depuis plus d’un an, elle lutte courageusement contre le cancer. Rencontre avec une battante.

Par Émilie Bordonado

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que vous receviez la médaille de l’Assemblée nationale?

On ne m’avait pas précisé la raison pour laquelle je devais me rendre au théâtre du Vieux-Terrebonne. Je croyais y rencontrer mes collègues, mais pas d’y recevoir une médaille! J’ai donc été étonnée, honorée et très touchée par cet honneur que m’a fait le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. La dernière année a été très difficile pour moi compte tenu de mon état de santé. Cette reconnaissance me donne de l’énergie pour continuer et m’accrocher à la vie en me disant que j’ai posé des gestes positifs au cours de ma carrière d’enseignante… En tout cas, c’est ce que l’on reconnaît!

Quel est votre plus beau souvenir en carrière?

Mon plus beau souvenir est le plaisir vécu par les étudiants lors du Forum étudiant. C’est une activité de simulation parlementaire qui a lieu une fois par année depuis plus de 25 ans. Pendant 5 jours, les étudiants vivent la vie des parlementaires (députés) au sein même de l’Assemblée nationale: discours du premier ministre, présentation du budget, périodes de questions, déclarations ministérielles, etc. Voir des étudiants se réaliser à travers cette activité d’une grande intensité fait partie de mes souvenirs les plus chers. C’est la plus belle expérience pédagogique qui soit. J’aimais aussi retrouver chaque année les collègues d’autres cégeps qui s’impliquent auprès des étudiants. Des amitiés sont nées de cette collaboration. Je garde aussi un excellent souvenir de mon passage comme présidente du syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Terrebonne. J’étais entourée d’une équipe extraordinaire, et je crois que nous avons su mener à bien plusieurs dossiers importants. Je crois qu’il s’agit de l’une de mes expériences professionnelles les plus enrichissantes

Avez-vous un message que vous voulez adresser aux étudiants de Terrebonne?

Mon message en est un de persévérance. Je dirais que la beauté de notre société c’est que l’éducation est accessible. Cette société nous permet de faire des choix et de les réaliser. Il faut parfois se réajuster parce que nos choix n’étaient pas réalistes, mais on peut faire un pas en arrière et reprendre notre rythme et avancer de plus belle. Il ne faut pas se laisser décourager par un échec ou un recul.

LE MAIRE DE MASCOUCHE SE SOUVIENT

J’ai aussi questionné le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, un ancien étudiant de Maryse Prud’Homme. Le souvenir qu’il garde de son ancienne enseignante est celui d’une personne passionnée qui encourage ses étudiants à s’impliquer et à prendre sa place dans la collectivité. Pour lui, cette enseignante a été significative, car elle lui a transmis la passion de la politique et du service public en lui permettant de participer à l’activité parlementaire.

Photo: L’enseignante au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, Maryse Prud’Homme, a reçu la médaille de l’Assemblée nationale des main du député de Terrebonne, Mathieu Traversy (à droite), et du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay (à gauche).

Photo: La Revue de Terrebonne.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.