CNRV reprend l’antenne

Un nouveau groupe d’étudiants bien prometteurs vient de prendre en charge CNRV, la radio étudiante du Cégep de Terrebonne, diffusée pour l’instant qu’au café.

Par Ariane Maillet

Par le passé, la radio étudiante du cégep servait surtout à diffuser de la musique dans le café étudiant. Cette année, de nouveaux étudiants et quelques anciens décident d’amener un vent de fraîcheur à CNRV. Plusieurs nouvelles émissions font leur apparition cet automne, comme Le radio show et Contre-culture, où leurs animateurs aiment bien prendre le micro pour s’adresser directement aux étudiants du café.

CONTRE-CULTURE?

Anthony Gagnon, un nouvel étudiant de Sciences humaines, désire faire réfléchir avec son émission. Lors d’un entretien avec lui, il nous explique plus précisément ce dont il va parler. «Je parle d’un mouvement culturel pas très à la mode, comme le mouvement punk, le mouvement skinhead et le mouvement rastafari.»

Bien qu’il va soulever certains tabous dans ses animations, il désire aussi faire découvrir des genres musicaux moins connus et peu appréciés du grand public, tel l’horreur punk, le crosspunk et le sludge métal. «Ce que j’aime aussi, c’est dénoncer tous les préjugés, comme ceux envers l’immigration ou la culture du viol. Je les décortique pour faire ouvrir les yeux aux gens.» Anthony discute de contre-culture le lundi de 13h à 14h.

LE RADIO SHOW ET SES INVITÉS

Une autre émission qui prendra l’antenne cette année est Le radio show, animé par Thomas Bourgoin, étudiant en Arts, lettres et communication. Cette émission de variétés comporte trois parties: l’actualité, des invités spéciaux et des jeux.

Dans l’actualité, les personnes invitées pour en discuter sont généralement les journalistes du journal étudiant. De la musique sépare également les trois parties et les demandes spéciales y sont jouées.

LES ATTENTES D’UN ANCIEN

Plusieurs choses ont changé à la radio étudiante avec l’arrivée de plusieurs nouveaux, comme nous le souligne Clancy Nsimba-Mpiana, un étudiant de dernière année en Arts, lettres et communication. «Nous étions deux la session dernière et là nous sommes huit personnes! Avant, Arielle et moi tenions la radio seuls, maintenant, on peut compter sur le support et la créativité des autres membres de l’équipe.»

Le fait d’être plus amène Clancy à avoir espoir que les gens réagiront plus à l’égard de la radio et auront des échanges avec eux. «Mes attentes seraient d’avoir une meilleure communication avec notre audience, dit-il. L’an passé, nous n’avions aucune communication. Donc, cette année, nous allons tenter une nouvelle approche pour réussir à plaire au maximum aux gens qui nous écoutent.»

Vous pouvez écouter CNRV à la mezzanine du café étudiant ainsi qu’au rez-de-chaussée du café.

Merci à Moment Factory pour cette publicité qui permet de financer un voyage de 10 étudiants en Islande pour y faire des articles pour Ô Courant !

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.