5 parcs nationaux gratuits à visiter cet été

Oui, tu as bien lu, les parcs nationaux sont gratuits pour 2017. Dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération en 2017, la carte d’entrée Découverte permettra d’entrer gratuitement dans les sites de Parcs Canada d’un océan à l’autre pendant toute l’année. Va la chercher ici, car après avoir lu ça, tu vas avoir encore plus hâte que la session finisse.

Par Kevin Philibert

Certains diront que l’aventure, c’est dangereux. D’après moi, ils n’ont jamais essayé la routine, ce l’est encore plus. C’est pourquoi, à l’approche de la fin de session et du même coup l’été, j’ai décidé de te faire part de mes cinq parcs nationaux préférés, des informations pratiques que tu pourras consulter n’importe quand, pour combler ta soif d’oxygène. N’oublie pas que tout ça ne coûte vraiment pas cher. Trouve-toi un ami ou deux et tes coûts sont divisés en deux ou trois et tes anecdotes multipliées en deux ou trois.  

1 | PARC NATIONAL DU FJORD-DU-SAGUENAY

Pour moi, ce parc-là se démarque des autres et mérite la première place puisqu’il est  incroyablement dépaysant. Vous allez me dire que c’est long 5h30 pour des montagnes et de l’eau, moi je me dis qu’on en fait autant pour des chutes pas regardables en Ontario. Pour ma part, j’ai fait la traversée en randonnée d’une durée de quatre jours et franchement, j’en aurais fait plus. Comme l’entrée est gratuite cet été, il faut compter seulement 34$ la nuit pour le droit de camper, un frais qu’on partage habituellement.

La montagne blanche constitue le point culminant du Fjord-du-Saguenay. Bien que la dénivellation est de seulement 553 mètres, elle offre de magnifiques points de vue. Il est aussi possible de faire de nombreux parcours de via ferrata, du kayak de mer, du vélo et bien entendu de la randonnée pédestre. Un endroit à prendre en considération si tu es à la recherche de grand air cet été et que tu es tanné de Mont-Tremblant.  

Photo: Boran Richards | Sépaq

2 | PARC NATIONAL DE LA GASPÉSIE

Ok, tu vas encore dire que ce n’est pas très proche, t’as raison. Mais ça va être le 7h de route le mieux récompensé de toute ta vie. Le parc national de la Gaspésie contient deux des 10 plus hauts sommets au Canada, soit le mont Jacques-Cartier (1270 mètres) et le mont Albert (1088 mètres). Si tu calcules vite, tu comprends que c’est possible lors d’un même voyage de faire l’ascension de deux montagnes absolument incroyables. Un road trip qui vaut le détour, ça c’est certain. En plus de te dégourdir les jambes, c’est aussi le lieu de prédilection pour apercevoir des caribous. Comme c’est une espèce en voie de disparition, il est important de s’informer avant d’y aller, car les sentiers ferment régulièrement pour diminuer l’impact des randonneurs sur la vie des caribous. Il en reste que 175 dans le parc.

On dit souvent que la Gaspésie possède quelque chose de spécial. Même si je trouve ça parfois ennuyeux, je n’ai pas le choix d’avouer qu’une partie de moi admire ses montagnes grandioses, ses forêts et les grands lacs qu’elle héberge.

Photo : Kevin Philibert

3 | PARC NATIONAL DE LA JACQUES-CARTIER

Celui-ci est un peu plus près. À mon grand étonnement, peu de gens de mon entourage connaissaient son existence. J’ai eu la chance d’y retourner dans le cadre du cours de canot-camping la session dernière. Une initiative absolument incroyable de nous apprendre le canot dans un endroit aussi magnifique que celui-là.

Le parc est à environ 3h30 du Cégep et, sincèrement, c’est idéal pour le canot-camping ou le kayak. Par contre, il y a aussi des sentiers qui nous amènent à des endroits étonnants comme le montre la photo ci-haut, prise dans le sentier Les loups l’automne dernier. Plus d’une dizaine de parcours s’offrent aux gens des moins en forme au plus aguerris.  

Photo: Kevin Philibert

4 | PARC NATIONAL DES HAUTES-GORGES-DE-LA-RIVIÈRE-MALBAIE

Situé entre le Parc national de la Jacques-Cartier et le Fjord du Saguenay, ce parc est surtout populaire à cause de son célèbre sentier L’acropole des draveurs. On peut y accéder en suivant les indications tout près du village de Saint-Aimé-des-Lacs dans la belle région de Charlevoix. Son sommet (1048 mètres) est sans contredit un incontournable de par sa vue plongeante sur la rivière Malbaie.

Photo: Steves Deschênes

5 | PARC NATIONAL DES GRANDS-JARDINS

Photos : http://www.voyagevoyage.ca

Le parc abrite la réserve de la biosphère de Charlevoix et fait partie du programme sur l’homme et la biosphère de l’UNESCO. Difficile de passer à côté de ça. Ce parc est magnifique de par la diversité de sa biodiversité. Trois types d’habitats distincts sont observables: de jeunes forêts qui ont été créées par des feux naturels et des coupes forestières, des forêts matures composées d’épinettes noirs et de sapins baumiers au couvert fermé et de la taïga rappelant le Grand Nord. Tout près de là, tu peux faire l’ascension du mont du Dôme (998 mètres). Une petite randonnée facile, qui offre toutefois de merveilleux points de vue.

Photo : http://www.terdav.ca

Pour plus d’information sur tous les parcs nationaux: SEPAQ

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s