Ceux qui font les révolutions… : un film bouleversant

Alain Houle, enseignant d’histoire de l’art et de philosophie a projeté le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau au Café étudiant du Cégep de Terrebonne le 6 avril dans le cadre de la semaine des éveilleurs de conscience.

Par Ariane Maillet

Plusieurs conférences et activités ont été offertes aux étudiants du cégep lors de cette semaine. Comme la projection se déroulait après les cours, le cégep a offert un souper pizza gratuit. Du café équitable du Guatemala, qui sert à financer le voyage de certains étudiants d’Arts, lettres et communication était aussi offert et en vente. Malgré le fait que le film soit d’une durée de trois heures, les étudiants sont tous restés jusqu’à la fin. Plusieurs enseignants et membres du personnel ont regardé le film.

UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE

Après la projection du film, Mathieu Denis, un des réalisateurs, est venu parler de son film et répondre aux questions des étudiants. Certains avaient des questions plus orientées vers les qualités cinématographiques du film et d’autres sur le point de vue qu’a Mathieu Denis sur la politique et les manifestations étudiantes. L’invité est resté durant plus de quarante minutes pour discuter avec les étudiants. Il y en a certains qui sont allés lui parler seul à seul après la conférence afin de lui poser des questions auxquelles il n’avait pas eu le temps de répondre pendant la conférence.

BOULEVERSANT OU CHOQUANT ?

Le long-métrage présenté aux étudiants n’est pas destiné à un public général. Comportant beaucoup de nudité sans aucune censure et de la violence, certains auraient pu être choqués des images présentées. Pourtant, personne n’a quitté la salle durant la projection. Les propos du film sont crus et tentent de représenter les plus extrêmes révolutionnaires de notre monde, selon Mathieu Denis. Le printemps érable est un point de départ du film, mais le réalisateur a fait comprendre que le but du film n’est pas de montrer comment s’est passé cet événement. En effet, le message du film porte sur toutes les révolutions à travers le monde.

Voici la bande-annonce de Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau.

Photo: L’enseignant Alain Houle à gauche et le réalisateur Mathieu Denis à droite. Photo: Ariane Maillet.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.