Étudiants athlètes : quand le sport rapporte gros

Le 4 avril, j’ai assisté à une conférence qui abordait le sujet du sport-études à l’occasion de la Semaine des éveilleurs de conscience. La conférence s’intitulait De l’échec aux jeux Olympiques: des étudiants-athlètes du cégep révèlent les défis surmontés.

Par Catherine Rousseau

La conférence sur le sport-études s’est déroulée dans le café étudiant et a été présentée par six étudiants du Cégep, c’est-à-dire Alex-Anne Gagnon, Karianne Gagnon, Nicolas Gauthier, Kathleen Grandchamp, Émilie Dumont ainsi que Kim Migneault. Ces six athlètes nous ont fait découvrir l’univers de leur sport en particulier, mais aussi leur vie au quotidien, à l’école, qui semble assez périlleuse!

LES ATHLÈTES

Les six étudiants ont bien présenté leur sport de façon individuelle et nous ont montré à quoi ressemblait un entraînement typique ou encore, la difficulté de leur discipline quant à leur condition physique (notamment les blessures) et mentale (surtout le stress de la compétition). Ce qui était surtout mis en valeur par les conférenciers est que la réelle difficulté était de concilier la pratique de leur sport et leur vie de tous les jours, surtout en ce qui a trait à leurs études. Le réel point de friction est les nombreuses heures qu’ils doivent consacrer à la pratique de leur sport de compétition et de mettre de côté les études qu’ils auraient pu faire lors de ce temps précieux.

L’ATTITUDE À PRÉSERVER

Il est vrai de se dire que le sport peut être une bonne façon de se débarrasser de son stress. Mais, lorsque la pratique de celui-ci devient une source de stress complémentaire, cela peut être lourd à supporter. Heureusement, ces six personnes gardent en tête des stratégies qui leur ont permis de mettre assez de temps sur leurs études collégiales afin de réaliser leur rêve professionnel, mais aussi leur rêve olympique. La passion, la discipline, l’organisation et le sacrifice semblent être des solutions qui rapportent gros, car la plupart d’entre eux ont réussi à obtenir plusieurs titres mondiaux et nationaux ou encore des chances pour participer aux prochains olympiques, tandis qu’ils réussissent tout de même à exceller à l’école et à être admis dans des programmes universitaires contingentés.

LES BÉNÉFICES DU SPORT DANS LEUR VIE

La vie d’un sportif de haut niveau peut être difficile, mais la compétition a tout de même eu un effet bénéfique dans leur vie. Cela leur a appris à être des personnes responsables et pleinement conscientes de l’impact que chaque décision peut avoir. Pour avoir fait la fierté de notre école, la Fondation du cégep a offert à Alex-Anne Gagnon, une des athlètes, une bourse de 500$. C’est le cas de le dire, le sport peut rapporter gros!

Photo: Nicola Gauthier, Kim Migneault, Karianne Bégin, Émilie Dumont, Kathleen Grandchamp, Alex-Anne Gagnon, Nadine Lajeunesse (API). Photo: Martin Pelletier.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.