Green Day comble le Centre Bell

Le célèbre groupe Green Day a offert un spectacle inoubliable au Centre Bell le 22 mars dernier, avec une foule en délire et des effets de scène à couper le souffle.

Par François Taillon

Les spectateurs en ont vu de toutes les couleurs: jeux de lumière, explosions, effets pyrotechniques, lance-flammes, jets d’eau. Green Day réussit parfaitement à ne pas ennuyer son public. Rien ne peut arrêter Billie Joe Armstrong et son énergie débordante sur la scène.

FOULE DÉCHAÎNÉE

Alors que le groupe Against Me enchaîne sur une chorégraphie punk rock pour bien commencer la soirée, la foule se met déjà à chanter sur le morceau «Bohemian Rhapsody» de Queen ainsi qu’à exprimer leurs cris de joie lorsqu’une mascotte sous les traits d’un lapin rose danse sur scène sur le refrain de «Blitzkrieg Bop» de Ramones.

DU CLASSIQUE AU POPULAIRE

Voici la liste des chansons qui ont été jouées durant la soirée :

  • Know Your Enemy
  • Bang Bang
  • Revolution Radio
  • Holiday
  • Letterbomb
  • Boulevard of Broken Dreams
  • Longview
  • Youngblood
  • 2000 Light Years Away
  • Hitchin’ a Ride
  • When I Come Around
  • Burnout
  • Waiting
  • Scattered
  • Minority
  • Are We the Waiting
  • St. Jimmy
  • Knowledge
  • Basket Case
  • She
  • King for a Day
  • Still Breathing
  • Forever Now

Rappel:

  • American Idiot
  • Jesus of Suburbia
  • Ordinary World
  • Good Riddance (Time of Your Life)

Le groupe a donc fourni au public une panoplie de chansons datant du début au plus récent de leur carrière. Que ce soit des chansons tirées de Dookie comme «Burnout», «Longview» et «When I Come Around» ou d’American Idiot avec «Boulevard Of Broken Dreams», «American Idiot», et «Holiday» qui marquent leurs plus grands succès, les chansons ont été variées.

Des chansons un peu moins connues et datant des années 1990 et début 2000 comme «Minority de Warning», «Hitchin’ A Ride de Nimrod» et «2000 Light Years Away» de Kerplunk, ont ramené la nostalgie aux plus âgés et fait découvrir aux plus jeunes les années 90.

DISCOURS ANTI-TRUMP

Durant la chanson «Holiday», le chanteur de 45 ans s’est révolté contre Donald Trump et contre toutes les formes de xénophobie en criant fort: «Pas de racisme, pas de sexisme, pas d’homophobie, pas de Donald Trump.» Il a même insulté Trump pendant la chanson American Idiot sous une foule qui l’encourage à en faire encore plus.

SPECTACLE INOUBLIABLE

Green Day offre au public plusieurs autres surprises qui ont rendu la soirée encore plus agréable non seulement pour le public, mais aussi pour le groupe lui-même. Billie n’a  d’ailleurs pas hésité à remercier plusieurs fois ses fans en français, ému.

Le musicien a invité des fans à venir chanter sur scène, dont un jeune garçon qui a reçu la guitare du chanteur. Un des choristes du concert s’est même lancé puis rattrapé par la foule. Un saxophoniste a joué un morceau à côté de l’interprète.

Dans une ambiance qui n’a pas jamais diminué de force, l’artiste a même joué des chansons à la guitare acoustique, telle Ordinary World, toute droit sorti de leur nouvel album et la fameuse chanson «Good Riddance (Time of Your Life)».

Photo : Le célèbre groupe Green Day a offert un spectacle inoubliable au Centre Bell, le 22 mars dernier, avec une foule en délire et des effets de scène spectaculaires, dont des jeux de lumière, qui ont été exploités à la longueur de la soirée.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.