L’Assomption, ville sécuritaire malgré tout

Le nombre d’infractions criminelles recensées à L’Assomption a augmenté de 19%, de 2010 à 2013, selon une enquête de TC Média.

Par Marilou Légaré

L’Assomption reste l’une des villes les moins criminalisées de la région en raison de sa forte population malgré le plus haut taux de criminalité de la région de Lanaudière. En 2010, 779 crimes ont été rapportés à la police locale. Ce nombre a grimpé à 953 quatre ans plus tard. La ville de Repentigny voit quant à elle une baisse de son taux de criminalité.

Le centre d’urgence de Repentigny répond aux appels des citoyens de L’Assomption depuis septembre 2014.
Le centre d’urgence de Repentigny répond aux appels des citoyens de L’Assomption depuis septembre 2014. Photo: Marilou Légaré.

CHANGEMENTS MAJEURS

En 2013, le centre d’appels du 9-1-1 de L’Assomption s’est joint à celui de Repentigny. Le centre n’employait qu’un répondant et un chef d’équipe, ne remplissant pas les normes minimales de deux employés et d’un responsable. Engager un préposé de plus aurait entraîné des coûts supplémentaires inutiles, selon les dires de la mairesse de L’Assomption, citée dans l’Hebdo Rive-Nord.

La ville a donc choisi de joindre le centre d’appels de la municipalité de L’Assomption/Saint-Sulpice à celui de Repentigny. Le centre d’urgence de Repentigny dessert aussi actuellement la région de Charlemagne et L’Épiphanie.

«Nous répondons aux appels de Repentigny depuis seulement septembre 2014, alors je ne peux pas dire ce qui en était pour les années précédentes.» Gestionnaire du centre d’urgence de Repentigny, Sylvie Garneau tente d’expliquer et de comprendre ce qui explique cette hausse du nombre de crimes rapportés. Pour elle, c’est au service de police d’établir et de commenter de tels chiffres. «C’est difficile à dire parce que L’Assomption effectue ses propres statistiques», ajoute-t-elle.

La population est passée de 16 024 habitants à 21 632 selon plusieurs recensements canadiens effectués entre 2001 et 2015. Toujours selon Statistique Canada, 90% du territoire de L’Assomption est habité et il s’agit de l’une des villes les plus grosses en superficie de Lanaudière. Plus il y a de gens, logiquement plus il y aura de crimes.

La police a voulu que les crimes, plus nombreux, soient rapportés. En 2012, le service de police de L’Assomption a mis sur pied un comité d’action en sécurité publique. Cette mesure a pour but de faire de la prévention auprès des citoyens et d’encourager la dénonciation d’actes violents.

VILLE SÉCURITAIRE

L’Assomption est une ville très sécuritaire selon son résident Étienne Bonenfant. «Je n’ai jamais peur de marcher dans les rues même tard le soir, insiste-il, confiant. Je me suis toujours senti en sécurité ici.» M. Bonenfant vit près d’une école primaire et d’un parc, rien de plus tranquille pour sa famille et lui. «Je vois parfois la police, donc c’est rassurant», dit-il. En 18 ans, Étienne ne se souvient d’aucun crime marquant.

stats

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.