Le hockey mineur manque de glace à La Plaine

Plusieurs équipes du hockey mineur de La Plaine sont forcées de pratiquer sur des demi-glaces seulement en raison d’un manque de disponibilités à la patinoire du Forum de La Plaine.

Par Patrick Roussy | Arts, lettres et communication

La situation choque les entraîneurs, les joueurs et leurs parents. Les prix pour faire jouer un enfant au hockey mineur augmentent au fil des années, mais les enfants obtiennent de moins en moins d’heures de glace. La plupart des joueurs du hockey mineur de La Plaine ont cinquante minutes de pratique par semaine, et plusieurs équipes doivent même partager la patinoire avec une autre équipe.

Pratique des Cobras de La Plaine, de la catégorie Pee-Wee BB, une des équipes élites n’ayant pas le nombre d’heures de pratique requis. (Photo: Patrick Roussy)
Pratique des Cobras de La Plaine, de la catégorie Pee-Wee BB, une des équipes élites n’ayant pas le nombre d’heures de pratique requis. (Photo: Patrick Roussy)

LES ÉQUIPES ÉLITES AUSSI AFFECTÉES

Ce problème touche tout le monde au sein de l’Association de hockey mineur de La Plaine, même les équipes double lettres, qui n’ont pas le nombre d’heures de pratique exigées par Hockey Québec. «Les équipes AA doivent avoir deux heures de pratique par semaine, mentionne l’entraîneur-chef des Cobras de La Plaine au niveau atome AA, Patrick Leduc. [Par contre,] nous avons seulement une heure de pratique par semaine à La Plaine.»

En raison de ce manque d’heures de glace, les équipes sont donc moins bien préparées que les équipes d’autres villes, comme Joliette, Mascouche ou Saint-Lin. Les entraîneurs sont limités dans leurs fonctions, étant donné qu’il est difficile de pratiquer des exercices sur une demi-glace seulement.

MANQUE DE BUDGET

Les gens pourraient croire que ce qui cause ce manque d’heures de glace est un nombre grandissant d’inscriptions, mais c’est plutôt le contraire. L’Association de hockey mineur de La Plaine reçoit en effet un budget de la part de la Ville de Terrebonne pour la location des glaces. Ce budget varie selon le nombre d’inscriptions. Il y a eu une baisse du nombre d’inscriptions cette année, donc l’association a reçu un moins gros budget, et se voit ainsi dans l’obligation de réduire le nombre de locations. «On demande à la ville de faire un effort pour donner plus d’heures, mentionne le directeur du hockey mineur de La Plaine, Emmanuel Motais. Sauf que la ville travaille avec trois associations, soit La Plaine, Terrebonne et Lachenaie.»

L’ASSOCIATION CHERCHE DES SOLUTIONS

Étant donné qu’ils n’ont plus le budget nécessaire pour louer assez d’heures de glace, les dirigeants de l’association doivent trouver des solutions. «L’une des solutions est d’acheter d’autres heures, mais faire participer les parents», explique M. Motais. Il mentionne qu’un membre de l’association a acheté des heures de glace pour faire des cliniques de défenseurs, d’attaquants et de gardiens, mais que les parents doivent payer un petit montant, soit environ 15 à 20 dollars, pour que leur enfant y participe. Ces cliniques sont populaires et donnent donc plus d’heures de glace aux jeunes joueurs de La Plaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.