L’enfer sur les routes de Lanaudière

Avec l’augmentation de la population dans Lanaudière, cela signifie aussi l’augmentation de la congestion sur les routes. La population de la ville de Terrebonne a augmenté de 6,3% seulement en 2015. Celle-ci a également haussée de 25% depuis les 15 dernières années selon le nouveau décret rendu public par le gouvernement du Québec.

Par Julie Lebrun | Arts, lettres et communication

Lors de la construction des routes à Lanaudière, des erreurs sur la 19, la 640 et la 15 ont été commises. Celles-ci causent maintenant un trafic monstre lorsque les Lanaudois se dirigent vers Montréal et Laval tôt le matin. Le cauchemar se poursuit le soir aussi.

Les automobilistes de Lanaudière peuvent passer beaucoup de temps sur la route le matin et le soir. (Photo: Julie Lebrun)
Les automobilistes de Lanaudière peuvent passer beaucoup de temps sur la route le matin et le soir. (Photo: Julie Lebrun)

LES RESPONSABLES

Avant, l’heure de pointe le matin débutait vers 7 h, maintenant à 5 h les routes sont déjà saturées, observe le chroniqueur à la circulation à Rythme FM, Denis Niquette. Il croit qu’une des erreurs commises dans la région de Lanaudière est la «15 Sud avec l’aménagement qu’ils ont fait, dit celui qui commente la circulation depuis plus de 30 ans. Ç’a pris des années, pour la 640 Est et Ouest. Sur la 640 et la 15, les bretelles qu’ils ont aménagées, ça n’a rien donné. Ça a empiré, ça a été mal fait.»

L’utilisation du cellulaire a empiré la situation depuis quelques années. «C’est beaucoup plus dangereux de texter au volant que de parler au volant, croit-il. Parler au volant aujourd’hui avec le Bluetooth, ça va tellement bien. Mais là, quand tu veux écrire au volant, c’est un méchant problème. Je le vois à tous les jours, des centaines de personnes qui textent au volant!»

Pour ce qui est de se rendre en ville, l’arboricultrice de métier, Émilie Dubord, dit que le problème principal sur la 440 est «qu’on passe de trois voies à deux voies donc tout le monde veut se couper, tout le monde coupe tout le monde alors les gens passent leur temps à changer de voie». Le trafic a aussi des incidences sur sa vie. Elle dit que comme elle reste longtemps dans la congestion le matin, elle commence à travailler plus tard et rentre malheureusement plus tard à la maison.

ÉVITER LE TRAFIC

Les deux solutions les plus efficaces pour éviter le trafic sont le transport en commun et le covoiturage. En plus de faire sauver du temps, partager la voiture avec une autre personne peut aussi faire sauver de l’argent. Le coût de l’essence et du stationnement est alors divisé par deux.

La solution du transport en commun n’est pas accessible pour tous. «Ce n’est pas pour tout le monde», soutient M. Niquette. Que ce soit à cause d’un horaire atypique ou d’un horaire trop chargé, la manière la plus simple de voyager est bien souvent la voiture.

Malgré la voie réservée sur la 440, M. Niquette affirme que «ce n’est pas parce qu’on met une voie réservée au covoiturage qu’il va y avoir moins de monde sur l’autoroute et que tout le monde va faire du covoiturage, ce n’est pas comme ça que ça marche».

 

Une réflexion sur “L’enfer sur les routes de Lanaudière

  1. C’est tellement vrai, there is NO GETTING OUT OF TERREBONNE in the morning, its nuts, c’est fou. Bonne job Julie, je suis trés fier de toi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.