De l’impro en rafale

Les Perchaudes et les Macros ont commencé leur saison d’improvisation, qui est marquée par une défaite et une victoire pour les Perchaudes, puis une défaite pour les Macros.

Par Ariane Maillet

La saison des Perchaudes a commencé le 5 octobre dernier avec un match contre le Parti Pris, au Cégep de Saint-Laurent. Malheureusement, la partie s’est terminée en laissant la victoire au Parti Pris. Cela reste tout de même un excellent match pour les deux équipes. C’est Alexandre Bernard-Picard qui a réussi à décrocher l’étoile des Perchaudes. En effet, il y a une nouveauté cette année dans la ligue des Tangerines. À la fin d’une partie, chaque équipe doit choisir un joueur dans l’autre équipe à qui il désire remettre une étoile. L’arbitre choisit alors une troisième étoile dans une des deux équipes.

1b-vie-tudiante-impro-mathieu-et-bruno

La fin de semaine du 14, 15 et 16 octobre, les Perchaudes ont participé au Tangerine Premium, un tournoi d’improvisation qui invite toutes les équipes de la ligue Tangerine, ce qui fait de lui le plus gros tournoi d’improvisation au monde, car il accueille environ 26 équipes ou plus chaque année. Les Perchaudes ont su bien performer durant toute cette fin de semaine et ont acquis plus d’expérience.

Le 19 octobre dernier, les Perchaudes et les Macros ont toutes les deux accueilli une équipe à notre cégep. Cela a permis d’avoir une programmation double ce soir-là. Les Macros ont affronté une équipe nous venant du Collège de L’Assomption, les Gilets. Les Macros ont dû faire face à leur première défaite, mais ce n’était que leur première partie. C’est Myriam Collette qui a décroché l’étoile des Macros. Pour ce qui est des Perchaudes, elles ont affronté les Pétards du Cégep de Joliette. Elles ont remporté la partie haut la main. C’est à Bruno Moussette que les Pétards ont donné leur étoile et Mathieu D’Astous a reçu celle de l’arbitre. Ce fut deux belles parties pour nos deux équipes. Aussi, durant les parties, il y a eu de la bière, de la liqueur, des chips et du pop corn qui étaient vendus à faible coût pour financer les équipes d’improvisation du cégep.

Photo du haut: Les joueurs des Macros en pleine action. (Photo: Manon Fleury)

Photo dans le texte: Bruno Moussette et Mathieu D’Astous sur l’improvisatoire. (Photo: Manon Fleury)

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s