L’importance des arts

Les élèves du Collège Saint-Sacrement sont ceux qui ont accès au plus grand nombre d’activités scolaires liées aux arts à l’école dans Lanaudière. Ces cours représentent une importante source de motivation pour la plupart d’entre eux.

Par Kim Tourigny | Arts, lettres et communication

Le Collège Saint-Sacrement est l’école secondaire de la région qui offre le plus d’activités liées au art. Cette discipline est une grande source de motivation pour bien des élèves. (Photo: Kim Tourigny)
Le Collège Saint-Sacrement est l’école secondaire de la région qui offre le plus d’activités liées au art. Cette discipline est une grande source de motivation pour bien des élèves. (Photo: Kim Tourigny)

Les étudiants de tous les nivaux du Collège doivent obligatoirement faire un choix entre un cours d’arts plastiques, d’art dramatique ou de musique. Ils ont aussi la possibilité d’ajouter des cours complémentaires sans pondération en lien avec l’art dans leur horaire. Différentes activités artistiques parascolaires leur sont offertes durant les périodes de dîner et le soir.

Les arts stimulent les jeunes, car ils permettent de s’exprimer de différentes façons, selon une enseignante et chercheuse en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal, Moniques Richard. Cette discipline permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi, des autres et du monde extérieur. «L’art favorise l’estime de soi, car il n’y a pas de bonnes réponses dans ce domaine, dit-elle. On peut donc apprendre à travailler avec nos erreurs et avec le hasard. Cela est valorisant.»

Pour plusieurs étudiants les cours d’arts plastiques sont importants et motivants, selon une enseignante dans ce domaine au Collège Saint-Sacrement, Marie-Eve Bourgault. Ils sont passionnés par les arts, aiment en faire plus et s’impliquer dans les activités liées à ce cours. Certains jeunes choisissent même cette école secondaire pour ses projets artistiques.

L’ajout des cours d’éthique et culture religieuse a empiété sur le cours de scénographie cette année. La direction a placé cette matière parmi les choix de cours qui n’ont pas de pondération dans le bulletin. Le cours a donc été annulé puisque douze élèves seulement s’y sont inscrits. Ils ont donc demandé à leur enseignante de suivre le cours lors de la pause du midi. Ils sont présents chaque mercredi à l’heure prévue pour participer au cours.

L’art exposé

Mme Bourgault explique qu’à la remise d’un projet, les élèves sont heureux d’avoir créé leur propre œuvre. Les enseignants d’arts plastiques du Collège ont ouvert la galerie d’art Lapierre dans l’école pour souligner le travail des élèves se démarquant. C’est un endroit plus sérieux pour présenter des créations tournant autour d’une même thématique. Les élèves de première à cinquième secondaire peuvent y voir leur création, explique Mme Bourgault. La galerie d’art est une source de fierté pour les étudiants qui y sont exposés, selon cette pédagogue.

Les écoles secondaires devraient offrir plus de cours liés à cette matière, selon Mme Bourgault et Dr Richard. «Les élèves y développent plusieurs compétences telles que le travail en équipe, la culture générale et la créativité», dit Mme Bourgault. Dr Richard ajoute que «cette matière est aussi importante que les autres, sinon plus. Plusieurs études prouvent que l’art est un modèle d’intégration des disciplines.»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.