Les touristes étrangers plus nombreux à l’Île-des-Moulins

Le nombre de visiteurs étrangers à l’Île-des-Moulins a augmenté de 7% depuis 2007 et de 3% depuis 2015. Ces chiffres réjouissent les commerçants, qui voudraient bien en voir encore plus dans le futur.

Par Amely Garcia | Arts, lettres et communication

Il y a une faible augmentation du nombre de visiteurs étrangers qui ont traversé ce pont de l’Île-des-Moulins depuis les dernières années. (Photo: Amélya Garcia)
Il y a une faible augmentation du nombre de visiteurs étrangers qui ont traversé ce pont de l’Île-des-Moulins depuis les dernières années. (Photo: Amélya Garcia)

Avec ses commerces locaux, ses bars, son théâtre, ses nombreux restaurants, ses bâtiments historiques et son parc, plus de 100 000 visiteurs par année viennent en profiter.

Le tourisme bénéficie de la chute du dollar canadien. On vient de partout au pays puisque les Américains visitent le Canada à des coûts plus bas. Quant aux Canadiens anglais et aux Québécois, ils voyagent de moins en moins aux États-Unis.

Québec Authentique

«Il y a eu une offensive commune de Lanaudière et de la Mauricie s’appelant Québec Authentique, explique la coordonnatrice aux communications et marketing de Tourisme des Moulins, Annie Gingras. Je crois vraiment que cela a aidé le tourisme de la région.» Québec Authentique est un site internet bilingue dédié au tourisme de Lanaudière et de la Mauricie.

Dans le plan triennal de la Conférence régionale des élus de Lanaudière, en 2007, on notait que le manque d’hébergement était problématique. «En 2015, ce n’est plus vraiment un problème, dit Annie Gingras. Il y a deux hôtels dans les alentours ainsi que plusieurs motels.»

Des projets à venir permettront une plus grande diversité de l’offre touristique pour inciter davantage la clientèle hors marché à venir visiter la région, explique-t-elle. eurs motels.»

Point de vue différent

Le propriétaire de l’Auberge Le Petit Saint-André, Pierre Lizotte, a vu beaucoup de gens passer au fil des douze dernières années. Il estime pour sa part qu’il n’y a pas eu de hausse des visiteurs étrangers dans le Vieux-Terrebonne. «Il y a beaucoup de gens venant de la France, de la Belgique et même de la Suisse qui ont séjourné dans mon auberge, dit-il. Ce sont des gens d’affaires plutôt que des touristes. Ils visitent la région pour les parcs industriels et non pour l’Île-des-Moulins.»

Il note que les touristes étrangers qu’il rencontre se plaignent souvent de leur difficulté à communiquer en anglais dans les commerces.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.