Lanaudière en mode sensibilisation

Une tendance à boire plus excessivement a été remarquée chez les Lanaudois, soit 30% plus que la moyenne des Québécois, selon une étude menée par l’organisme Éduc’alcool en août dernier.

Par Marjorie Forget | Arts, lettres et communication

Dans le cadre de la campagne Opération ruban rouge en 2014, des rubans ont été installés sur des véhicules de police à Ottawa. (Photo: ici.radio-canada.ca)
Dans le cadre de la campagne Opération ruban rouge en 2014, des rubans ont été installés sur des véhicules de police à Ottawa. (Photo: ici.radio-canada.ca)

Implanté depuis février dans Lanaudière Mother Against Drunk Driving (MADD) vient en aide aux victimes et survivants de la route. L’organisme fait des campagnes de sensibilisation auprès des jeunes, surtout dans les écoles secondaires.

La représentante de MADD dans Lanaudière, Sylvie Bélanger, a comme objectif de permettre aux conducteurs désignés de bénéficier de consommations sans alcool gratuites. «Payer le même prix pour [une consommation sans alcool] ou même parfois plus cher, c’est un peu décourageant.»

Les jeunes ont-ils compris?

De novembre 2014 à janvier 2015, la Sûreté du Québec a procédé à 168 arrestations dans la région des Laurentides et de Lanaudière. 121 des conducteurs conduisaient avec facultés affaiblies. Seulement 15 étaient des jeunes de 21 ans et moins et ne respectaient pas la tolérance zéro. Selon Mme Bélanger, les chiffres seraient toujours en baisse.

Marika Pruneau raconte qu’elle a reçu l’aide de MADD peu de temps après avoir perdu sa soeur. Par après, elle s’est impliquée avec l’organisme pour la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies. Elle a notamment produit un reportage où elle a témoigné avec ses parents pour sensibiliser les jeunes et leur faire prendre conscience des conséquences qu’engendre un tel geste. «Quand tu ne l’as pas vécu, tu as l’impression que ça ne peut jamais t’arriver», dit la jeune femme.

Elle n’est cependant pas convaincue qu’on peut mettre véritablement fin à ce problème qui crée beaucoup de dommages. «Les gens fonctionnent plus par la peur de perdre leur permis que par celle de la mort ou celle de causer la mort», soutient-elle.

Opération ruban rouge

MADD a débuté, le premier novembre, la campagne Opération ruban rouge, qui regroupe ses nombreux commanditaires et qui est toujours à la recherche de nouveaux puisque c’est grâce à eux qu’ils vont chercher des fonds. La campagne permet à une victime ou à un survivant d’un événement qui concerne l’alcool au volant de témoigner de son histoire sur un signet auquel est attaché un ruban rouge. Il représente un type de contrat social où l’on s’engage à ne pas conduire avec facultés affaiblies.

Mme Bélanger sera à plusieurs endroits publics durant la campagne pour tenter d’atteindre l’objectif que MADD s’est fixé : mettre fin à la conduite avec facultés affaiblies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.