Histoire d’engagement social

L’implication est une valeur fondamentale pour moi. C’est sûrement pour ça que j’étudie en Techniques de travail social. Voici mon parcours d’engagement dans les milieux où j’ai évolué.

Par Cynthia Carrière

J’ai commencé à m’impliquer au primaire. En 6e année, j’organisais, avec mon école, des cercles de discussion qui permettaient aux élèves de s’ouvrir et de débattre sur différents sujets qui touchent les jeunes de notre âge en lien avec l’actualité. 

Par la suite, j’ai poursuivi mon implication au secondaire. Je m’impliquais dans les différentes activités thématiques sur l’heure du dîner comme le concours de costume d’Halloween, la distribution de roses et de carte de Noël et j’ai fait partie du comité organisateur pour le bal de finissant. 

À l’extérieur du cadre scolaire, j’ai longtemps animé des activités dans une résidence pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer. J’animais des jeux de bingo et de cartes, mais je prenais le temps aussi de discuter avec eux et de les divertir en leur lisant des livres. 

Lorsque j’ai quitté ma petite ville natale, Joliette, pour aller étudier dans la grande ville de Laval, j’ai vécu dans une résidence étudiante qui accueillait aussi des étudiants étrangers. Comme il n’y avait personne pour leur présenter notre culture et le secteur, j’ai organisé des activités d’intégration, des soupers communs et des partys de Noël pour tous les résidents de la bâtisse. 

Lorsque j’ai quitté cet endroit pour venir au Cégep à Terrebonne, j’ai voulu m’impliquer à nouveau dans mon milieu scolaire. J’ai donc rejoint le comité socioculturel et l’organisation de Cégeps en spectacle, chapeautée par la conseillère à la Vie étudiante Manon Fleury, auprès de qui j’ai énormément appris. Son énergie contagieuse et ses idées incroyables m’ont motivée à m’impliquer davantage dans mon programme d’études. 

Je m’implique depuis l’an passé dans le projet PÉR (Parrainage d’un étudiant réfugié) avec d’autres étudiants du cégep. Si tout se passe bien, l’étudiant réfugié arrivera avant le début de la prochaine session. J’ai hâte de le rencontrer!

Pour moi, l’engagement social donne du sens à ma vie. Si tu veux t’impliquer à ton tour au cégep, communique avec Manon Fleury par MIO. Au plaisir de faire ta connaissance!

Aime Ô Courant sur Facebook !

Abonne-toi à Ô Courant !

Abonne-toi au balado de Ô Courant !