De feu et de glace

On ne s’aventure pas en Islande seulement pour voir la beauté des paysages. On y cherche quelque chose d’autre qu’on peut difficilement transposer en mot. Une sorte de connexion avec les paysages que l’on découvre et traverse, dans lequel on se baigne, pour finalement espérer en faire partie. Ceux qui se contentent de les contempler passivement ratent tout ce qui se cache derrière leur beauté.

Photos et texte de Kevin Philibert

Cliquez sur une photo pour les voir plus grandes et lire la description.

NDLR: Kevin Philibert ne faisait pas partie du groupe d’Ô Courant parti en Islande. Comme il collabore au média depuis plusieurs sessions et qu’il voyageait en Islande cet été, ses photographies ont été intégrées à cette édition spéciale.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.