Le Collège Français l’emporte 4 à 1 contre les Cobras

Les Cobras de Terrebonne et le Collège Français de Longueuil ont disputé une partie de hockey lors de la finale de la Coupe Napa le 15 avril à la Cité du sport Terrebonne. Les Cobras ont perdu 4 à 1.

Par James Ruscica | Arts, lettres et communication

L’ambiance de la deuxième partie entre le Collège Français de Longueuil et les Cobras de Terrebonne était électrisante. Les partisans des deux équipes étaient déchaînés en particulier ceux de Longueuil qui ont vu leur équipe vaincre les Cobras 4-1. L’énergie des partisans a aidé les joueurs à «rester focus», selon l’entraîneur-chef de l’équipe, Pierre Petroni.

DE LA TENSION DANS L’AIR

Beaucoup de tension était dans l’air, car les deux équipes sont des rivaux de longue date. Certains partisans se sont disputés avec les arbitres en raison d’un gros contact qui n’a pas été punis par l’arbitre.

Malgré plusieurs altercations entre les joueurs tout au long de la partie, les joueurs du Collège ont continué de respecter les joueurs des Cobras. L’entraîneur du Collège Français de Longueuil, Pierre Petroni, a fait part de l’attitude que ses joueurs devront adopter par rapport leur adversaire lors des prochaines parties en disant qu’ils vont «continuer à respecter les cobras parce qu’ils ont démontré qu’ils étaient une des meilleures équipes de la ligue».

PERFORMANCE DES ÉQUIPES

Le Collège Français a fait des jeux beaucoup plus en finesse tout au long de la partie, ce qui leur a permis de l’emporter. Pierre Petroni, entraîneur en chef de l’équipe, a dit que les joueurs «se concentrent sur le match présent» et que selon lui il ne faut pas penser aux autres matchs.

Leur style de jeu était tout le contraire des Cobras qui eux jouaient avec beaucoup d’agressivité en étant physique envers leurs adversaires. Rinaldo Nassif, partisan du Collège Français de Longueuil, fait part de son inquiétude par rapport aux maintes altercations lors de la partie. «J’ai [ressentis] une peur parce qu’un de nos joueurs avait été blessé et je ne voulais pas qu’un autre joueur de mon équipe soit blessé, donc j’ai [ressentis] une peur», dit-il.  

PRÉPARATION D’AVANT-MATCH

La préparation d’avant-match est une chose importante pour les joueurs et c’est quelque chose à ne pas négliger. William Jacques, joueur du Collège Français de Longueuil,  parle de la façon avec laquelle il se prépare pour un match. «Pour moi, tout commence le matin même, mais surtout quand on arrive à l’aréna on commence à penser à notre game puis on fait nos petites affaires pour nous mettre dans notre bulle c’est environs 1 heure», dit-il.

Aimez Arts, lettres et communication sur Facebook !

Abonnez-vous à la balado de L’informateur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.