Comment réduire son empreinte écologique?

Voici quelques petits trucs pour devenir plus responsable écologiquement.

Par Gabrielle Lauzon

#1 : ÉVITER D’UTILISER SA VOITURE

Aller à l’école et au travail en vélo ou à pied sont des solutions gagnantes. Celles-ci vous permettent d’économiser sur le gaz en plus de vous tenir en forme. Les transports en commun sont également une option possible tel que l’autobus, qui est plus écologique. Par contre, ces options ne sont  pas possibles pour tout le monde. Donc, je vous propose le covoiturage. Ce dernier est avantageux, car il vous permet de séparer le coût de l’essence à plusieurs. Non seulement cette option est économique, mais elle peut vous permettre de sauver du temps à l’heure de pointe. La plupart des autoroutes comportent des voies d’accès réservées aux voitures qui contiennent deux personnes ou plus.

Pour simplifier la vie des gens qui souhaitent covoiturer, il existe des sites où il est possible de s’inscrire pour retrouver des gens qui ont un trajet semblable au nôtre. Sur covoiturage.ca, vous pouvez vous inscrire en tant que conducteur ou passager.

#2 : UTILISER SES PROPRES CONTENANTS DANS LES COMMERCES

Les emballages représentent une grande partie des déchets que nous envoyons à l’enfouissement. Pour réduire sa quantité de déchets envoyés à l’enfouissement, il existe une solution: apporter ses propres contenants réutilisables lors des courses.

Pour la nourriture et les épices, plusieurs commerces tels que Vrac en masse ou Bulkbarn proposent une variété de choix dans leur magasin où vous pouvez remplir vos contenants à votre goût. Cette façon de faire vous empêche de gaspiller en jetant les surplus que vous n’aurez pas utilisés avant leur expiration. Pour ce qui est des produits ménagers, le magasin Un monde à vie vend des produits biologiques dont du savon à linge, des produits nettoyants et autres, le tout en vrac.

#3 : 5RV (REPENSER, REFUSER, RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER ET VALORISER)

Le 5RV est une formule pour se rappeler des étapes pour contrer la surconsommation.

D’abord, lorsque vous n’avez qu’un ou deux items, refusez le sac de plastique offert par les commerçants.

Ensuite, notre société est reconnue pour acheter beaucoup plus que le nécessaire contribuant à la détérioration de la Terre. Nous utilisons de l’énergie à de mauvaises fins. Saviez-vous que, selon l’association pour la sauvegarde de la biodiversité TENDUA, 11 000 litres d’eau sont nécessaires pour faire une paire de jeans?

Pour continuer, il faut réutiliser ce que nous avons déjà. Que ce soit de transformer un objet ou d’envoyer des vêtements que nous ne portons plus à des organismes tels que Centraide. Il est important d’utiliser nos objets au maximum de leur capacité.

Enfin, il faut trier nos déchets avant de les jeter. Il ne suffit que de séparer ce qui va au recyclage, ce qui se composte et ce qui ne va pas dans nos poubelles de maisons telles que les batteries.

Photo

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.