Le maire de Mascouche organise une soirée touchante de sensibilisation

Les participants de la soirée de réseautage au Boston Pizza de Mascouche ont tendu une oreille attentive à Geneviève Morel, porte-parole de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, le 22 février 2017.

Par Myriam Desmeules | Arts, lettres et communication

Une ambiance intime enveloppait la section du bar au Boston Pizza pendant le témoignage de Geneviève Morel, survivante d’un AVC en pleine grossesse. Des rires ont allégé l’atmosphère émotive quand elle a raconté des anecdotes survenues durant sa réadaptation.

«[Lors des] premiers témoignages, les gens pleuraient tout le temps, se rappelle-t-elle. Ils pleurent encore. Je transmets une urgence de vivre. Ça les ramène à leur vie.»

INITIATIVE DU MAIRE DE MASCOUCHE

Les participants ont discuté autour de boissons alcoolisées et de pizzas dans le cadre de la soirée de réseautage organisée par Guillaume Tremblay, maire de Mascouche. «Dans Lanaudière, il y a peu d’événements qui viennent en aide à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, soutient le maire. Ce serait l’fun de faire quelque chose pour eux.»

M. Tremblay a rappelé que la santé est fragile et qu’il faut savoir s’arrêter et se poser des questions. «L’objectif, c’est de sensibiliser et de faire comprendre à certaines personnes que, des fois, il faut que tu changes ton alimentation, déclare le maire avec conviction. Juste de réussir à en convaincre un, c’est gagnant.»

Non seulement M. Tremblay tenait à encourager la cause de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, mais il voulait surtout poser un geste de soutien pour sa mère, Danièle Goyer. La dame a raconté qu’elle a été victime d’arrêts cardiaques à plusieurs reprises. «J’ai aimé la soirée, avoue-t-elle, satisfaite. C’était un combat, mais c’était jovial et familial.»

PARTICIPANTS INTERPELLÉS PAR LA CAUSE

Des dépliants ont fourni beaucoup d’informations sur la santé cardiaque et sur la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC aux participants. Les témoignages ont ajouté une touche personnelle à l’événement.
L’objectif de sensibilisation de la soirée a été atteint. «Très belle ambiance, dit Chantal Filion, participante présente à la soirée. Pouvoir ramener cet événement annuellement serait un message de solidarité qu’on enverrait à ceux qui sont touchés par cette maladie-là.»

Un intérêt pour le retour de cette soirée de réseautage était partagé par le maire et ses invités.

Aime Arts, lettres et communication sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.