Le décrochage scolaire en baisse

Le taux de décrochage en 2013-2014 était de 11% chez les filles et 17,4% chez les garçons, selon les statistiques du gouvernement de l’éducation.

Par Émilie Bordonado

Il y a 10 ans, la différence était de 16,1% pour le sexe féminin et de 27,8% chez le sexe masculin. Par ailleurs, nous voyons encore une différence entre les deux. Je proposerais comme solution que l’on adapte le programme scolaire et que l’on opte pour des cours stimulants qui permettent aux garçons d’être actifs tout en apprenant. Cela les encouragerait et les motiverait à acheminer davantage de matière.

Je suis positive au sujet de l’avenir et je suis heureuse de voir que la situation continue sans cesse de s’améliorer. Bonne nouvelle: le gouvernement du Québec envisage d’ajouter 600 M$ dans le domaine de l’éducation pour 2017-2018.

Photo: Pixabay.

Abonne-toi à Ô Courant !

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.