Le froid n’empêche pas les festivités

La 16e édition du Festival Feu et Glace des Lanaudois au parc de l’Île-Lebel de Repentigny s’est clôt lors de la fête des amoureux.

Par Sandrine Ouellet | Arts, lettres et communication

«Une température comme celle-ci en bordure du fleuve Saint-Laurent peut effrayer certaines personnes, mais je pense que les gens ont vu sur les médias sociaux qu’on peut avoir beaucoup de plaisir en s’habillant vraiment chaudement», partage le porte-parole de l’événement et animateur à Rythme FM, Jean-Yves Lemay, fidèle au poste depuis 9 ans. Des températures sous les -40 °C ont réduit considérablement le nombre de festivaliers.

Toute l’équipe de l’organisation de l’événement présentée lors de la fermeture de la 16e édition du Festival Feu et Glace le 14 février à l’Île-Lebel de Repentigny. (Photo: Sandrine Ouellet)
Toute l’équipe de l’organisation de l’événement présentée lors de la fermeture de la 16e édition du Festival Feu et Glace le 14 février à l’Île-Lebel de Repentigny. (Photo: Sandrine Ouellet)

FAMILLES EN FÊTE

Les familles ont bravé le froid pour assister aux festivités. «Le séjour au festival est plus court, mais le plaisir est tout de même au rendez-vous», affirme une mère de famille, Annie Bédard, présente pour une deuxième année.

«ON PEUT AVOIR BEAUCOUP DE PLAISIR AUX NOMBREUSES ACTIVITÉS EN S’HABILLANT VRAIMENT CHAUDEMENT.» – JEAN-YVES LEMAY, PORTE-PAROLE DE L’ÉVÉNEMENT.

Les enfants ont été émerveillés par les contes d’Anne-Lune, et réchauffés aux creux des bras de nombreuses mascottes. Le carrousel de poneys a fait fureur auprès des jeunes, tout comme la réplique du château de La guerre des tuques 3D, une nouveauté de l’édition 2016. Les gamins étaient choyés de pouvoir glisser comme les personnages du film qui a charmé toutes les familles cet hiver.

SPECTACLES

Le public a affronté les températures extrêmes pour assister aux prestations de Steve Provost, candidat de Star Académie 2005, et de Rémi Chassé, finaliste de La Voix 2014. Steve Provost s’est fait plaisir en présentant «Les cowboys du Québec», puis sa chanson «Dada». Il a terminé son spectacle en réchauffant la place avec la chanson rassembleuse de Mes Aïeux «Dégénérations». «La température nuit à la dextérité des doigts et combattre le froid demande beaucoup d’énergie, on doit donc penser à plus que juste faire de la musique», témoigne le chanteur.

L’équipe Zumba Fitness a pris le flambeau pour dégeler les festivaliers en les faisant bouger. Un coup la chaleur bien installée, Rémi Chassé est venu alimenter le feu pendant que le soleil réconfortant commençait à retrouver l’horizon. Il était possible d’entendre, du haut de la grande roue, le chanteur performer sa chanson portant sur la famille et intitulée «Le même nom». Pour clore le festival, il a mis le feu à la scène avec Whole Lotta Love de Led Zeppelin après avoir demandé au public s’il était prêt pour «un peu de rock ‘n’ roll».

Le festival d’hiver lanaudois donne rendez-vous aux festivaliers l’année prochaine pour une 17e édition. Les familles pourront de nouveau partager des moments magiques en profitant de l’hiver.

Une réflexion sur “Le froid n’empêche pas les festivités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.