Noël? Ou coup de marketing?

Ah, le temps des fêtes! Les décorations, le sapin, les soupers de famille, la dinde, la bûche, les cadeaux. Ces fameux cadeaux de Noël qui, avec le temps, deviennent de plus en plus nécessaires afin de passer un joyeux temps de fêtes.

Par Jennyfer Poirier

Faisons un petit retour dans le passé. Lorsqu’ils étaient jeunes, nos parents n’avaient pas la même vision de la fête du Christ que nous. Pour eux, Noël était une occasion de passer un moment avec des tantes, des oncles et des cousins qu’ils ne voyaient pas régulièrement. Leurs cadeaux? Une orange, une pomme et deux ou trois crayons s’ils avaient été sages.

En 2016, il n’est pas rare de voir dans les familles plusieurs sous-groupes. Il y a celui des matantes qui parlent de leur mise en plis, celui des mononcles qui commencent à être un peu trop saouls, les enfants qui courent partout dans la maison et, finalement, les ados assis un peu partout qui essaient les nouveaux filters Snapchat. Et puis ça, c’est pour les familles qui sont réunies… Quand on y pense, Noël est, de nos jours, une façon de s’empiffrer et de recevoir des biens matériaux et quelques billets monétaires par-ci, par-là. Nous avons perdu les valeurs et les raisons de cette fête.

TROP COMMERCIAL

Les centres commerciaux débordent de clients et les profits augmentent aussi brutalement que l’Everest. Maintenant, les jeunes attendent Noël avec impatience parce qu’ils savent pertinemment que leurs parents leur ont acheté ce qu’ils veulent. Peu importe qui sera au party, le plus important, c’est le moment de déballer les cadeaux. Les jeunes enfants sont, dès un jeune âge, exposés à l’action de déballer quelque chose, avoir une surprise. Ils sont tout de suite habitués au fait que Noël égal cadeau. Ils n’ont pas conscience que ce n’est pas ce qui compte… faute des parents. Bref, oui, c’est agréable Noël. Oui, recevoir un cadeau c’est apprécié. Mais oui, prendre des nouvelles de ta famille, c’est important.

iPhone 7, billets de concert, quelques centaines de dollars, voilà les articles des listes de Noël contemporaines. Qu’est-ce qu’on fait de la santé? De l’amour? Des moments familiaux? C’n’est plus important, voyons. C’n’est pas assez 2016.

Photo : Agoravox

Aime Ô Courant sur Facebook !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.